Perforation gastrique traumatique néonatale associée a une fracture hépatique

  • N. Boumas
  • E. Kuissi
  • Mba Ella
  • R. Mba
  • J. Meyo
  • Ndong F. Ondo
Keywords: Perforation gastrique, néonatal, traumatique, pronostic.

Abstract

La perforation gastrique du nouveau-né d’origine traumatique est une affection rare. Cette perforation est le résultat souvent de la mise en place de la sonde nasogastrique ou des tentatives d’intubation. Le pronostic est grave dans la majorité des cas et nécessite une prise en charge  chirurgicale. Nous rapportons le cas peu fréquent de l’association d’une perforation gastrique et d’une fracture hépatique chez un nouveau-né. Le but de ce travail est de discuter les aspects diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques. Il s’agit d’un nouveau- né de 33 + 3 semaines de gestation, né par césarienne indiquée devant un tableau de  chorioamniotite avec modification du rythme cardio foetal. Le score d’Apgar était de 9/ 10 à la 1ère et à la 5ème minute. Le nouveau-né a développé au deuxième jour de vie une distension abdominale avec détresse respiratoire. Une  radiographie de l’abdomen sans préparation a montré un important pneumopéritoine avec pneumatocèle scrotal droit révélateur d'une perforation gastrique associée à une fracture hépatique. Son décès est survenu par défaillance multi viscérale 48 heures après une résection des berges nécrotiques de la perforation, la mise en place d’une  gastrostomie et des compresses pour hémostase au niveau hépatique. L’association perforation gastrique et fracture hépatique chez le nouveau-né est une urgence chirurgicale rare et de mauvais pronostic. La prise en charge appropriée est la stabilisation du patient et une intervention chirurgicale rapide. Le diagnostic précoce de cette pathologie améliore le pronostic.

Mots clés : Perforation gastrique, néonatal, traumatique, pronostic.

Traumatic gastric perforation in newborns is rare.The perforation usually results form the insertion of a nasogastric tube or from repeated orotracheal intubation attempts. Despite surgical treatment, the prognosis is usually poor. We report a case fo gastric perforation associated with liver fracture in a 33+3/7 weeks old premature infant. The authors aimed at discussing the clinical and therapeutic aspects as well as the prognosis of this condition. The patient was a male new-born deliverd by an emergency cesearean section indicated for choriroamniotis and abnormal foetal heart rate. Apgar's score was 9/10 at the 1st and 5th minute. On day 2 of life, he presented with abdominal distention and respiratoty distress. A plain  abdominal x-ray showed significant pneumoperitoneum and a right scrotal pneumatocele suggestice of bozel perforation. per operative findings were a linear gastric perforation associated with a fracture of the liver. A partial gastrectomy and a gastrostomy were perfomed in addition to packing for the bleeding due to the liver fracture. The patient died 48H after surgery form multiorgan failure. Gastirc perforation associated with a liver frcture in neonated is a rare surgical emergency with a very poor prognosis.  Appropriate management requires rapid stabilisation and emergency laparotomy. Prompt diagnosis and treatment improve the outcome.

Key words : Gastric perforation, neonatal, traumatic, prognosis.

Published
2020-02-10
Section
Case Report

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756