Cathétérisme de la veine jugulaire interne en hémodialyse : comparaison de la technique échoguidée à celle des repères anatomiques

  • J. Donamou
  • M.L. Camara
  • A.D. Traoré
  • C.A.I. Edemessi
  • M.M. Camara
  • A. Bangoura
  • O.F. Kallo
Keywords: catheter, internal jugular vein, hemodialysis, ultrasound-guided, anatomical landmarks.

Abstract

Le but de ce travail était de comparer la technique échoguidée à celle des repères anatomiques pour la pose des cathéters centraux tunnelisés dans la veine jugulaire interne en hémodialyse. Il s’agissait d’une étude observationnelle prospective et randomisée en
simple aveugle, réalisée sur une période 6 mois, du 1er octobre 2019 au 30 mars 2020 au Centre National d’Hémodialyse de l’hôpital national Donka de Conakry. L’étude a concerné 50 patients: 25 patients dans le groupe « échoguidé » et 25 patients dans le
groupe « repères anatomiques ». Nous avons observé un taux de réussite de pose de 96% dans le groupe « échoguidé » contre 84% dans le groupe « repères anatomiques » (p=0,145). L’on observait plus de complications dans le groupe « repères anatomiques » (12 cas) que le groupe « échoguidé » (4 cas). Le nombre moyen de tentatives de ponction dansle groupe « échoguidé » était de 1,96 ± 1,09 tandis qu’il était de 3 ± 1,44 dans le groupe « repères anatomiques » (p=0,009). La durée moyenne de la ponction dans le groupe « échoguidé » était de 3,92 ± 1,29 secondes alors qu’elle était de 10,88 ± 2,79 secondes dans le groupe « repères anatomiques »
(p=0,000). La durée moyenne de réalisation de la pose du cathéter était de 38,20 ± 5,70 minutes pour le groupe « échoguidé » contre 51,24 ± 7,65 minutes dans le groupe « repères anatomiques » (p=0,031). Notre étude a permis de démontrer que la technique échoguidée était supérieure à celle réalisée en utilisant les repères anatomiques dans le cathétérisme de la veine jugulaire interne en hémodialyse.

Mots clés : cathéter, veine jugulaire interne, hémodialyse, échoguidée, repères anatomiques.

The aim of this study was to compare the ultrasound-guided technique with that of anatomical landmarks for the insertion of central catheters tunneled into the internal jugular vein in hemodialysis. This was an observational prospective and randomized single-blind study conducted over a period of 6 months from the 01st October 2019 to the 20th march 2020 at the national hemodialysis center of
the Donka National Hospital in Conakry. The study included 50 patients: 25 patients in the “echo guided” group and 25 patients in the “anatomical landmarks” group. We observed an application success rate of 96% in the “echo guided” group versus 84% in the “anatomical landmarks” group (p=0.145). More complications were observed in the “anatomical landmarks” group (12 cases) than in the “echo guided” group (4 cases). The mean number of attempted puncturesin the “echo guided” group was 1.96 ± 1.09 while the mean number of puncture attempts in the “anatomical landmarks” group was 3 ± 1.44 (p=0.009). The mean duration of puncture in the “echo guided” group was 3.92 ± 1.29 seconds while it was 10.88 ± 2.79 seconds in the “anatomical landmarks” group (p=0.000).
The mean time for catheter placement was 38.20 ± 5.70 minutes in the “echo guided” group versus 51.24 ± 7.65 minutesin the “anatomical landmarks” group (p=0.031). Our study showed that the ultrasound-guided technique was superior to the anatomical landmark technique used for catheterization of the internal jugular vein in hemodialysis.

Keywords: catheter, internal jugular vein, hemodialysis, ultrasound-guided, anatomical landmarks.

Published
2021-05-06
Section
Original Paper

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756