Incidence and Aetiology of Stem End Rot and Anthracnose Diseases Affecting Soursop Fruits at Pre-Harvest and Post-Harvest Stages in Ghana

  • J.O Honger
  • D Asare
  • J.B Lambon
Keywords: Soursop, Stem end rot, Anthracnose, Post-harvest, Soursop, pourriture des tiges, anthracnose, post-récolte

Abstract

Soursop is increasingly becoming an important fruit crop in Ghana especially within the urban areas. A research work was carried out to identify the major diseases and their associated pathogens affecting the crop at both the pre-harvest and post-harvest stages of fruits in the country. Diseased soursop fruits of the local varieties were collected from the coastal savannah zone of Ghana, disease symptoms expression on fruits studied and the causal agents identified using morphological and molecular approaches. Two major diseases namely, stem end rot and anthracnose were identified on the fruits. Cultural characteristics of isolates and the amplification of expected PCR products using species specific primers confirmed that Lasiodiplodia theobromae and Colletotrichum gloeosporioides were responsible for stem end rot and anthracnose diseases respectively. Mean disease incidences of stem end rot and anthracnose at the pre harvesting stage for a period of 3 years was 25.5% and 21.4% while at the post-harvest stage were 33.4% and 65.5% respectively. Though stem end rot was found to be more damaging as the fruits infected by the causal agent could not be utilized in any way, both diseases destroy the aesthetic and marketing values of the fruits and hence deserve attention. The information obtained in this study will be very useful for any future studies of the soursop crop in Ghana.

Keywords: Soursop, Stem end rot, Anthracnose, Post-harvest

Résumé
Soursop est de plus en plus une culture fruitière importante au Ghana, en particulier dans les zones urbaines. Un travail de recherche a été effectué pour identifier les principales maladies et leurs pathogènes associés affectant la culture aux stades pré-récolte et post-récolte des fruits dans le pays. On a prélevé des fruits malades des variétés locales dans la savane côtière du Ghana, on a exprimé les symptômes de la maladie sur les fruits étudiés et on a identifié les agents causals à l'aide d'approches morphologiques et moléculaires. Deux grandes maladies, à savoir la pourriture des tiges et l'anthracnose, ont été identifiées sur les fruits. Les caractéristiques culturelles des isolats et l'amplification des produits de PCR attendus à l'aide d'amorces spécifiques à l'espèce ont confirmé que Lasiodiplodia theobromae et Colletotrichum gloeosporioides étaient responsables respectivement de la pourriture des tiges et de l'anthracnose. L'incidence moyenne de la pourriture terminale et de l'anthracnose avant la récolte pendant une période de trois ans était de 25,5 % et de 21,4 %, alors qu'elle était de 33,4 % et de 65,5 % respectivement après la récolte. Bien que la pourriture terminale de la tige se soit avérée plus dommageable que les fruits infectés par l'agent causal ne pouvaient être utilisés en aucune façon, les deux maladies détruisent les valeurs esthétiques et de commercialisation des fruits et méritent donc l'attention. Les renseignements obtenus dans le cadre de cette étude seront très utiles pour toute étude future de la culture de l'acide sulfurique.

Mots clés: Soursop, pourriture des tiges, anthracnose, post-récolte

Published
2021-05-31
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2821-9023
print ISSN: 0855-5591