PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Anthropologist

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



La cacaoculture hybride à l'ère du retour des employés deflatés au village dans la zone cacaoyère du Cameroun

Mebenga Tamba Luc

Abstract


Le regard anthropologique qui se pose ici sur la cacaoculture marquera son originalité d'abord par la reconstitution du tissu de considérations socio-culturelles multiples avec lequel les populations avaient reçu et intégré cette culture dès son apparition en terre africaine. Il sera ensuite question de présenter à grands traits les problèmes pratiques qui, s'ils sont spécifiques à chaque milieu géo-culturel et soutenus par la perception et les représentations issues de l'imaginaire des populations elles-mêmes, permettent d'apprécier et de comprendre à la limite le sens de la productivité de cette culture en Afrique.
Toute cette analyse s'inscrit dans la problématique du retour au village des anciens citadins salariés. Car, obligés de développer de petites activités agricoles pour survivre dans leur nouvel univers social qu'est la campagne, ils se concentrent naturellement sur la cacaoculture en souvenir de l'unique et ancienne source de revenus du monde rural. Mais, parallèlement, d'autres nouvelles cultures se développent et tentent même de concurrencer celle de la cacaoculture dans l'ordre des activités actuelles de survie du paysan. Le déflaté actuel maîtrise-t-il réellement cette situation?


(The African Anthropologist: 2002 9 (2): 138-156)



http://dx.doi.org/10.4314/aa.v9i2.23064
AJOL African Journals Online