PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Africa Development

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Perceptions de la « justice des vainqueurs » : engagements de la CPI et processus de paix et de réconciliation en Ouganda, en République démocratique du Congo et en Côte d’Ivoire

Jean-Pierre Fofé Djofia Malewa

Abstract


Le cycle des atrocités vécues dans les trois pays constituant notre champ d’observation tire principalement sa source dans la lutte pour la conquête ou la conservation du pouvoir couplée avec le non respect des règles. L’anéantissement des mécanismes d’alternance démocratique au pouvoir dans ces États définis comme des républiques génère des conflits armés infectés des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre perpétrés par les différents protagonistes. Dans l’intermittence d’accalmie, les réclamations de la justice et le désir de la paix émergent comme préoccupations majeures. Comment les assouvir ? Que privilégier ? La justice ? Laquelle ? Ou plutôt la paix ? Laquelle ? À l’analyse, vraie justice, indépendante, impartiale, égale pour tous, et paix véritable ne sont pas des objectifs antinomiques. Des mécanismes nationaux et internationaux à déployer doivent tendre au triomphe de celle-là pour qu’advienne celle-ci et que règne une réconciliation durable. La CPI a des atouts légaux lui permettant d’y contribuer significativement, à condition que ces derniers soient mis en oeuvre de façon efficiente.

English Abstract

The cycle of atrocities experience in the three countries that constitute our field of study drawn primarily its source from the fight for power conquest or conservation, coupled with non-compliance with the rules. Annihilation of democratic alternation mechanisms in power in these States, defined as republic, generate armed conflict infected with crimes against humanity and war crimes perpetrated by various belligerents. During the Intermittence of lulls, claims for justice and desire for peace emerge as major concerns. How can they be responded to? What should be given priority ? Justice ? Which one ? Or peace rather ? Which peace? When we analyse, true justice: independent, impartial, fair to all; and true peace are not incompatible. The national and international mechanism to be deployed must move towards the triumph of the one for the other to come to reality and for sustainable reconciliation to reign. The ICC has all the legal assets which enable it to significantly contribute to that, provided these assets are put to work efficiently.




AJOL African Journals Online