PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Africa Development

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Déterritorialisation et communautés imaginées : analyse anthropo-philosophique des mouvements et des réseaux sociaux des jeunes dans l’Afrique post-coloniale à la lumière de la pensée d’Arjun Appadurai

Serge Bernard Emmanuel Aliana

Abstract


Cette contribution se focalise sur les concepts de déterritorialisation et de communauté imaginée pour (re)penser la dynamique des mouvements et des réseaux sociaux à l’ère de la mondialisation. En prenant pour cadre théorique la pensée d’Arjun Appadurai, elle entend rendre intelligible les processus à travers lesquels les jeunes Africains (re)définissent et (re)configurent leurs identités pour créer des branchements et des connexions sur des intérêts miniaturisés et hyper spécialisés. Nous postulons que dans la construction de ces formes de socialités inédites et souvent déterritorialisées, l’imagination joue un rôle moteur. Avec elle, c’est l’idée d’invention qui prévaut dans un contexte où les médias occupent le devant de la scène et qui, non seulement diffusent, mais modèlent et infléchissent les processus culturels. En nous adossant à la communauté imaginée comme élément essentiel dans la construction de l’État-nation post-colonial, nous montrons que l’imagination est un outil heuristique et herméneutique indispensable pour cerner les contours ontologiques des univers post-coloniaux. Dans la mesure où elle implique l’exil anthropologique et la déterritorialisation du sujet, l’imagination amène à formuler les questions suivantes : comment, par des pratiques imaginatives, les néo-mouvements et réseaux sociaux jeunes en Afrique organisent-ils la mise en ordre/désordre sociopolitique et culturelle ? Concrètement, il est question de s’interroger sur les formes dissidentes et insidieuses que prend la créativité dispersée, tactiques bricoleuses des groupes et individus déterritorialisés qui veulent se projeter, souvent à l’intérieur des communautés imaginées, dans une utopie échappant à tout dispositif institutionnel territorialisant ou à tout bloc historique dominant.

Mots clés: communauté imaginée, déterritorialisation, mouvements et réseaux sociaux jeunes, Appadurai, Afrique post-coloniale

English Abstract

This contribution focuses on the concepts of deterritorialization and imagined community to (re) think the dynamics of movements and social networks in the age of globalization. Taking theoretical framework for the thought of Arjun Appadurai, it intends to make intelligible the processes through which young Africans (re) define and (re) configure their identities to create connections and connections on miniaturized and highly specialized interests. We postulate that in the construction of these forms of new and often deterritorialised sociality, imagination plays a leading role. With her, it’s the idea of invention prevails in a context where the media occupy the front of scene and which does not only diffuses, but modulate and inflect cultural processes. By backing us to the imagined community as an essential element in the construction of postcolonial nation-state, we show that imagination is essential to identify the ontological contours of the postcolonial world heuristic tool and hermeneutics. To the extent that it involves exile anthropological and deterritorialization of the subject, the imagination brings to formulate the following questions : how by imaginative practices, youth neo-movements and social networks in Africa organize their socio-political and cultural order/ disorder ?Specifically, it is about questioning dissident and insidious forms that takes creativity dispersed bricolous tactics of individual deterritorialized groups who want to project, often within imagined communities in a utopia beyond any institutional arrangement territorializing or any dominant historical bloc.

Keywords: imagined community, deterritorialization, youth movements and social networks, Appadurai, postcolonial Africa




AJOL African Journals Online