Dynamique structurelle de la végétation en zone semi-aride : cas de la forêt de Fénouane (monts de Saida, Algérie occidentale)

  • AH Borsali
  • K Banandeli
  • R Gros
Keywords: feu de forêt, résistance, strates, semi-aride, végétal.

Abstract

Le milieu forestier subit d'énormes pertes aussi bien sur le plan floristique que faunistique. La forêt algérienne, actuellement fragile, a besoin d'être protégée car la déforestation ne cesse de s’accentuer en raison des incendies de forêts répétés. Au cours des deux dernières décennies (1985-2010), les incendies de forêts ont dévasté l'équivalent de 779 872,11 ha pour un nombre total de 32 354 foyers. Eu égard à cette situation, l’Algérie figure au premier rang des pays qui devraient bénéficier impérativement de strictes mesures de protection puisqu'elle présente de nombreux atouts en rapport avec sa grande diversité biologique et son impact sur l'équilibre socioéconomique du pays. Nous avons essayé dans ce travail de voir l’impact des feux de forêt sur l’évolution des strates après un incendie. Pour cela on a utilisé 25 parcelles dans la forêt de Fénouane, le long d’une chronoséquence de 2, 4, 8, 13 et 20 ans après le dernier feu (5 modalités de temps depuis le dernier feu répliquées 5 fois). La méthode des tableaux selon Braunblanquet a été utilisée pour la description de la végétation. Des relevés floristiques ont été réalisés selon la méthode sigmatiste en fonction du dernier feu. Les résultats nous ont montré que des fréquences de feux trop importantes étaient irréversibles pour l’évolution de la structure verticale de cette forêt du semi-aride.

Mots-clés : feu de forêt, résistance, strates, semi-aride, végétal.

Published
2014-11-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1813-548X