PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Afrique Science: Revue Internationale des Sciences et Technologie

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Évaluation de la diversité floristique en herbacées des savanes de la cuvette congolaise (République du Congo)

J Yoka, J J Loumeto, J Djego, J Vouidibio, D Epron

Abstract


Les savanes de la République du Congo sont exploitées pour des fins agricoles et pastorales. Dans la Cuvette congolaise (nord du Congo), les savanes sont encore peu étudiées. La gestion durable de ces savanes nécessite leur connaissance sur le plan floristique. C’est ainsi qu’une étude floristique a été menée dans les savanes de la zone. Elle avait pour objectif d’évaluer l’intérêt pastoral des savanes de cette cuvette. A cet effet, des relevés floristiques ont été réalisés par la méthode des points quadrats alignés, afin d’inventorier la diversité floristique et les principales espèces fourragères. Ainsi, 37 espèces réparties en 33 genres et 10 familles ont été recensées dans la savane à Hyparrhenia diplandra (Hack.) Stapf , et 27 espèces réparties en 22 genres et 8 familles dans la savane à Loudetia simplex (Nees) C.E. Hubbard. Dans l’ensemble, les familles les plus riches en espèces étaient les Poaceae, les Fabaceae et les Cyperaceae. L’indice de diversité de Shannon et l’équitabilité de Piélou avaient des valeurs moyennes de 2,23 bits et 0,57 pour la savane à H. diplandra, et entre 2,1bits et 0,61 pour la savane à L. simplex. Il y a donc une diversité floristique non négligeable, dans ces savanes. Elle varie en fonction des stations d’étude et des phytocénoses. Une gestion planifiée de ces formations permettrait d’assurer une meilleure planification pour des fins pastorales.

Mots-clés : savanes, phytodiversité, herbacée, pastoralisme, cuvette congolaise.

Evaluation of herbaceous floristic diversity of Congolese basin savannahs (Republic of Congo)

The savannas of the Republic of Congo are exploited for agricultural and pastoral. In the Congolese Basin (northern Congo), savannas are still poorly studied. Sustainable management of these savannas requires knowledge in terms of flora. Thus, a floristic study was conducted in the savannah area. It aimed to assess the value of pastoral savannas of the basin. To this end, the floristic surveys were conducted by the method of quadrat points aligned to inventory plant diversity and major forage species. Thus, 37 species, 33 kinds and 10 families were identified in the savannah of Hyparrhenia diplandra (Hack.) Stapf and 27 species, 22 kinds and 8 families in the savannah of Loudetia simplex (Nees) CE Hubbard. Overall, the richest families in species were Poaceae, Fabaceae and the Cyperaceae. The Shannon diversity index and equitability of Pielou had average values of 2.23 bits and 0.57 for the savannah of H. diplandra, and between 2.1 bits and 0.61 for the savannah of L. simplex. So there is substantial plant diversity in these savannas. It varies from study sites and phytocenoses. Planned management of such training would ensure better planning for pastoral purposes.

Keywords : savannas, plant diversity, herbaceous, pastoralism, congolese basin.





AJOL African Journals Online