PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Afrique Science: Revue Internationale des Sciences et Technologie

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Évaluation morphologique et nutritionnelle de variétés locales et améliorées de maïs (Zea mays l.) produites en Côte d’Ivoire

KP Deffan, L Akanvou, R Akanvou, GJ Nemlin, PL Kouamé

Abstract


La présente étude vise à caractériser de façon morphologique et nutritionnelle des variétés de maïs, afin d’aider l’utilisateur dans leurs différents choix. Au total huit variétés de maïs, dont deux locales et six améliorées, produites par le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) sont régénérées à la station expérimentale d’Anguédédou. Ces variétés de maïs ont été caractérisées physico chimiquement, au laboratoire de recherche technologique de Bingerville dudit centre. La régénération faite dans un dispositif en blocs aléatoires complets et répétée trois fois, a permis une analyse descriptive qui a révélé une diversité importante entre les valeurs minimales et les valeurs maximales. Ainsi, la comparaison des moyennes a spécifié les écarts observés dans l’analyse descriptive. Le cycle de semi-floraison femelle (FLOF) subdivise les variétés en trois groupes : les variétés à cycles court de 53 et 54 jours (AC176, Violet de Katiola, GMRP-18 ; EV8728 et Acr97 TZL comp1-w), les variétés à cycle intermédiaire avec un retard de 4 et 5 jours (Obatanpa et MDJ), et les variétés à cycle long avec un retard de 7 jours (Acr97 TZLcomp 1-w synt).

Le rendement (RENDT) a montré que la variété la plus productive est Obatanpa (2612,33 kg d’épis récoltés) et la moins productive est AC176 (1003 kg d’épis récoltés). Par ailleurs, les variétés GMRP18 et Obatanpa présentent respectivement des poids plus élevés (330,433 ± 0,090 et 330,130 ± 0,350g /1000 grains) contre le plus faible (250,367 ± 0,250g) pour le Violet de Katiola. Les variétés étudiées ont toutes significativement les mêmes taux d’humidité compris entre 11,077 et 11,537%. Cependant, le taux de lipides le plus élevé est observé au niveau du Violet de Katiola (5,710 ± 0,125% MS) et ACr97comp1wsynt (5,533 ± 0,360% MS) contre les plus faibles valeurs : 3,30 ± 0,40% MS pour GMRP18 et 3,247 ± 0,032% MS pour AC176. Les variétés Violet de Katiola et ACr97comp1wsynt constituent une excellente source d’énergie lipidique offrant également avec Obatanpa, un bon rendement de production. Les variétés de maïs étudiées, se révèlent appropriées pour une bonne conservation, compte tenu de leurs taux d’humidité relativement faible.

Mots-clés: maïs, variétés, caractéristiques morphologiques, qualités nutritionnelles, conservation, Côte d’Ivoire.

 

Morphological and nutritional evaluation of the varieties local and improved corn (Zea mays l.) produced in Ivory Coast

The present study is based on the morphological and nutritional characterization of the corn so as to help the user in the choice of a variety adapted to its use. In all eight varieties of corn, among which local two and six improved, produced by the National Center of Agronomic Research (NCAR) were regenerated in the experimental resort of Anguédédou, then analyzed in the research technological laboratory of NCAR in Biglerville. These varieties have been regenerated in a device in complete random blocks repeated three times. So the descriptive analysis has revealed an important diversity between the minimal values and the maximal values. The comparison of the means has allowed to specify the carts observed in the descriptive analysis. So the cycle of female semi-blooming subdivides the varieties into three groups : the varieties at short cycles of 53 and 54 days (AC176, Violet de Katiola, GMRP-18; EV8728 and Acr97 TZL comp1-w), the varieties at intermediate cycle with a lateness of 4 and 5 days (Obatanpa and MDJ), and the varieties to long cycle with a lateness of 7 days (Acr97 TZLcomp 1-w synt). The yield shows that the most productive variety is Obatanpa (2612.33 kg of collected ears) and the less productive is AC176 (1003 kg of collected ears). Moreover, the variety GMRP18 and Obatanpa presents respectively higher weights (330.433 ± 0.09 and 330.130 ± 0.35g/1000 beads) against the weakest (250.367 ± 0,250 g) for the Violet de Katiola. All studied varieties have significantly the same rates of humidity included between 11.077 and 11.537%. However, the lipids rate of the highest is observed at the level of the Violet de Katiola (5.710 ± 0.125% MS) and Car 97 comp1wsynt (5.533 ± 0,360% MS) against the weakest values (3.30 ± 0.40% MS) for GMRP18 and (53.247 ± 0.032% MS) for AC176. The varieties Violet de Katiola and Car97 comp1wsynt constitute an excellent lipid source of energy and is at the same time with Obatanpa, the varieties which would offer a good yield on production. The studied varieties being, products capable of a good preservation, considering their rate of relatively weak humidity.

Keywords: corns, varieties, morphological characteristics, nutritional qualities, preservation, Ivory Coast.




AJOL African Journals Online