Typologie physico-chimique et métallique des eaux du fleuve Sénégal au niveau de la ville de Rosso (Mauritanie)

  • E Mohamedou
  • A Lebkiri
  • E Rifi
  • M Lebkiri
  • M Fadli
  • M Pontie
  • A Mahmoud
  • M Fagel
Keywords: eau potable, eau usée, pollution, concentration métallique, paramètres physico-chimiques, fleuve Sénégal, Mauritanie

Abstract

L’étude concerne une analyse de la typologie physico-chimiques et métalliques des eaux du fleuve Sénégal : Cas du delta Mauritanien localisé dans la ville de Rosso. L’évaluation de 19 variables est effectuée
par dosage volumétrique et spectroscopique (spectroscopie d'absorption atomique Flamme et Four, ICP) selon le Rodier au cours de la période
d’étude dans les deux saisons de l'année 2006 : Saison froide ''Septembre'' et saison sèche ''Mars''. Les résultats montrent que :
- Parmi 19 variables physicochimiques et métalliques évalués seules 14
déterminent la typologie physicochimique du milieu étudié. - Deux groupements de relevées sont différenciés. Le premier rassemble des relevés tous effectués en été et caractérisés par des concertations élevés en Ca2+, Mg2+, Na+, Zn2+ et faibles en NO3- et K+ . Le second  groupement est formé par des relevés hivernaux présentant des caractéristiques physicochimiques opposées à celles des relevés du
premier groupement. L’effet du facteur « saison » est donc bien dégagé.
Pour les teneurs en Al 3+ et le Sr2+ le facteur saison n’intervient pas. En outre, l’activité domestique et les rejets des eaux usées favorisent la pollution organique de certaines parties de la zone prospectée alors que les rejets des eaux usées industrielles de la sucrerie sénégalaise C.S.S. polluent en Al2+ et Sr2+ d’autres stations. Mais, d’une manière générale les teneurs des éléments chimiques évalués sont dans les nomes de l’eau d’irrigation.

Mots-clés : eau potable, eau usée, pollution, concentration métallique, paramètres physico-chimiques, fleuve Sénégal, Mauritanie

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1813-548X