PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Place De La Poliomyélite Antérieure Aiguë (PAA) dans les Paralysies Flasques Aiguës (PFA) De L’enfant En Côte d’Ivoire (CI)

Felix Boa Yapo, Mariam Doumbia-Ouattara, Leonard Kouassi Kouame, Sylvia Christelle N’tah Boa, Ismaila Diakite, Ange- Eric Kouame-Assouan, Therese Sonan-Douayoua

Abstract


Introduction
La PAA a, longtemps, été responsable de nombreuses épidémies, avec une mortalité élevée et des PFA irréversibles. Elle bénéficie d’une stratégie de surveillance bien codifiée.
Objectif
Préciser la place de la PAA au sein des PFA en CI et proposer des mesures pour améliorer la surveillance.
Méthodes
Il s’agissait d’une étude descriptive rétrospective réalisée sur une période de 10 années, de 2004 à 2013, intéressant les cas de PFA chez l’enfant de 0 à 15 ans, notifiés en CI au sein de deux structures: la Direction de Coordination du Programme Élargi de Vaccination (DC-PEV) et le Département des Virus Épidémiques de l’Institut Pasteur. Elle a analysé les données sociodémographiques, cliniques et virologiques de 3 180 cas de PFA.
Résultats
La moyenne d’âge était de 4 ans, le sex-ratio de 1,3. Le statut vaccinal anti-PAA était correct dans 53,8%. L’installation de la PFA était accompagnée de fièvre dans 81,4% des cas. Elle était asymétrique dans 36,6% des cas. 51,9% des patients n’avaient pas de paralysie résiduelle. Il y avait une suspicion de poliovirus dans 8,4% des cas et les entérovirus non polio ont été isolés dans 7% des cas.
Discussion
La prédominance des formes non asymétriques (46,2%), l’absence fréquente de paralysie résiduelle (51,9%) et la négativité quasi-constante de l’analyse virologique des selles (84,4%) aux entérovirus permettent d’évoquer d’autres étiologies des PFA.
Conclusion
La PAA apparait comme une cause peu fréquente de PFA de l’enfant. La persistance de cas de PFA devrait amener à élargir la recherche étiologique et partant à améliorer la prise en charge.



AJOL African Journals Online