PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Particularites de l’epilepsie au cours des maladies inflammatoires du systeme nerveux central

Sawsan Daoud, Nouha Farhat, Moez Jallouli, Salma Sakka, Olfa Hdiji, Kacem Hanen Haj, Fatma Njeh, Nsir Sihem Ben, Zouheir Bahloul, Mariem Dammak, Chokri Mhiri

Abstract


Introduction : Les crises épileptiques (CE) font partie des manifestations neurologiques des maladies inflammatoires (MI). Elles constituent un tournant évolutif grave de la maladie. Objectifs : Nous avons évalué les particularités sémiologiques, électriques, radiologiques, thérapeutiques et évolutives de l’épilepsie au cours des MI du système nerveux central (SNC). Nous avons également discuté les mécanismes physiopathologiques de l’épilepsie ainsi que les facteurs prédictifs de survenue de CE chez ces patients.

Méthodes : C’est une étude rétrospective incluant les patients suivis pour épilepsie dans le cadre d’une MI du SNC. Tous nos patients ont bénéficié d’une imagerie cérébrale.

Résultat : Nous avons colligé 32 patients (11 avec sclérose en plaque, 6 avec maladie de Behcet et 15 avec lupus érythémateux disséminé). Le délai des CE au cours des MI était de 3,2 ans. Elles étaient généralisées dans 62,5 % des cas. L’IRM a montré des lésions sous corticales et des lésions du tronc cérébral respectivement dans 71,8 % et 25% des cas. Une thrombose veineuse cérébrale était diagnostiquée chez 3 malades. L’EEG a objectivé des ondes lentes dans 34% des cas, et des anomalies paroxystiques chez 3 patients. Le phénobarbital était le traitement le plus prescrit. Le contrôle des CE était obtenu dans la majorité des cas.

Conclusion : La survenue des CE au cours des MI pose un problème de prise en charge. Un diagnostic précoce et un traitement de l’épilepsie permettent de contrôler ces crises afin d’éviter les états de mal épileptiques qui mettent en jeu le pronostic vital des patients.

 

Mots clés: Epilepsie, Facteurs de risque, Maladies inflammatoires

 

 

Particularities of epilepsy associated with inflammatory diseases of the central nervous system

Introduction: The frequency of the central nervous system involvement in autoimmune disorders is very variable. Seizures are among the most common neurological manifestations, and can be occasionally the presenting symptom.

Methods: All files of 32 patients with autoimmune disorder diagnosed with epilepsy were evaluated retrospectively (11 with multiple sclerosis, 6 with Behcet disease, and 15 systemic lupus erythematosus). The demographic data, clinical findings including seizures, EEG and neuroimaging findings were reviewed.

Results: The sex ratio was 0.45 (10H / 22F). Seizures started 3.2 years after the onset of the inflammatory diseases. They were during either the first or following neurological attacks in 68.7% of cases. 20 patients (62,5%) had only generalized tonic-clonic seizures. Brain magnetic resonance imaging (MRI) was performed to all patients. Sub-cortical and brainstem lesions were identified respectively in 71,8 % and 25%. MRI revealed cerebral sinus thrombosis in three patients. The EEG revealed focal epileptiform discharges in three patients. In 12 patients (34%) slow waves were seen. Antiepileptic drugs were prescribed in all cases (phenobarbital :53%, valproic acid: 31%, Carbamazepine: 15%). A sufficient control of seizures was obtained in most cases.

Conclusion: Seizures often complicate systemic autoimmune disorders through a variety of mechanisms. A better understanding of the mechanisms of epileptogenesis in those patients could lead to targeted treatments and better outcomes.

 

Key words: Epilepsy, inflammatory disease, risk factors




AJOL African Journals Online