Aspects electroneuromyographiques des traumatismes du plexus brachial

  • Mahamadi Ouedraogo
  • Imen Kacem
  • Bademain Jean Fabrice Ido
  • Amina Nasri
  • Awatef Ben Mahmoud
  • Saloua Mrabet
  • Djebara Mouna Ben
  • Amina Gargouri
  • Bawindsongré Jean Kabore
  • Riadh Gouider

Abstract

Introduction: L’électroneuromyogramme (ENMG) garde une place cruciale dans l’exploration du plexus brachial. L’objectif de cette étude était d’étudier les caractéristiques électroneuromyographiques des atteintes plexiques brachiales post-traumatiques et de déterminer les facteurs associés à la topographie et à la sévérité des lésions.

Patients et méthodes: Une étude rétrospective a été réalisée dans le service de Neurologie du CHU RAZI incluant les patients adressés à l’unité d’électroneurophysiologie pour une atteinte traumatique du plexus brachial durant la période allant de janvier 2003 à juin 2018. Les données démographiques, cliniques et les résultats de l’ENMG ont été recueillis et analysés. La sévérité de la lésion a été évaluée selon la version modifiée de l’échelle de Dumitru et Wilbourn.

Résultats: Nous avons colligé 36 plexopathies brachiales post traumatiques chez 35 patients (H/F = 30/5, âge moyen = 39,3 ans). L’ENMG a été réalisé 3 semaines après le traumatisme chez 91,3% des patients. Il a montré une conduction nerveuse altérée (97,2 %), un tracé neurogène (91,7 %) et des signes de dénervation (55,6 %). Le niveau lésionnel concernait les troncs primaires (66,7 %) et les troncs secondaires (33,3 %). Il était sans lien significatif avec la cause (p>0,05). La lésion était sévère (61,1 %), modérée (36,1 %) et légère (2,8 %) sans association significative ni avec la cause ni avec le site lésionnel (p>0,05).

Conclusion: Notre étude a permis d’appuyer le rôle de l’ENMG dans l’étude de la plexopathie brachiale post traumatique. Elle a démontré que la topographie et la sévérité des lésions étaient indépendantes des étiologies du traumatisme.

 

English title: Electroneuromyogram findings of traumatic brachial plexus injuries

Background: Electroneuromyogram (ENMG) plays a crucial role in the exploration of the brachial plexus. The purpose of this study was to investigate the electroneuromyographic characteristics of posttraumatic plexus brachial damage and to determine the factors associated with the topography and severity of the lesions.

Patients and methods:  A retrospective study was carried out in the Neurology Department of the RAZI University Hospital including patients referred to the electroneurophysiology unit for traumatic brachial plexus damage during the period from January 2003 to June 2018. Demographic, clinical and ENMG’s data results were collected and analyzed. The severity of the lesion was evaluated according to the modified version of the Dumitru and Wilbourn scale.

Results:  We collected 36 post-traumatic brachial plexopathies in 35 patients (M / F = 30/5, mean age = 39.3 years). ENMG was performed 3 weeks after trauma in 91.3% of patients. He showed impaired nerve conduction (97.2%), a neurogenic trace (91.7%) and signs of denervation (55.6%). The lesion level concerned the primary trunks (66.7%) and the secondary trunks (33.3%). It was not significantly related to the cause (p> 0.05). The lesion was severe (61.1%), moderate (36.1%) and mild (2.8%) with no significant association with either the cause or the site of injury (p> 0.05).

Conclusion:  Our study supported the role of ENMG in the study of post-traumatic brachial plexopathy. It demonstrated that the topography and the severity of the lesions were independent of the etiologies of the trauma.

 

Published
2021-07-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-8618
print ISSN: 1992-2647