Main Article Content

Factors influencing surgical outcomes of cauda equina syndrome in Togo Facteurs predictifs des resultats chirurgicaux du syndrome de la queue de cheval au Togo


Eessossinam Stéphane Kpelao
Messan Hobli Ahanogbe
Komi Egu
Agbéko Komlan Doleagbenou
Abd-El Kader Moumouni
Nelson Rommell Wognin
Kossi Kouma Segbedji
Solim Bakonde
Dzidoula Lawson
Beketi Kadanga Anthony Beketi Kadanga Anthony

Abstract

Introduction
Cauda equina syndrome is an emergency whose treatment is almost exclusively surgery. The surgical results are variously appreciated in the literature. In Africa, in addition to the scarcity of data, many parameters influence the evolution. The aim of this study is to try to find factors influencing surgical outcomes of cauda equina syndrome in Togo.
Material and methods
This was a descriptive retrospective study from 2012 to 2021 including 56 patients operated for cauda equina syndrome in the neurosurgery department of CHU Sylvanus Olympio in Lomé. The neurological recovery was assessed 6 and 12 months according age, sex, symptoms duration, initial neurological status using multi-variable analysis (R software) to determine predictors. Two-sided p values < 0.05 were considered statistically significant.
Results
The mean age of the patients was 49.7 years with a male predominance (sex ratio of 2.3). The onset was sudden in 26.8%. All patients had motor and sensory disorders, and 92.8% genito-sphincter disorders. The syndrome was complete in 48.2%. The mean evolution time was 12.7 days. The main etiology was degenerative. Majority of patients was operated on within one week of admission (96.4%). The average hospital stay was 25.8 days. At 12 months, the results were good in 23.2% and satisfactory in 39.3%. There was a statistically significant difference between complete and incomplete syndrome concerning neurological outcomes (p= 0.000). Furthermore, traumatic cases recovered better than others (p= 0.04). The recovery was independent to the duration of signs as well as for sex and age (p= 0.8).
Conclusion
The main factors influencing neurological recovery are the completeness or not of the syndrome and its etiology. We noted also that, despite long delays, the surgical outcomes were good overall.


Introduction
Le syndrome de la queue de cheval est une urgence dont le traitement est presque exclusivement chirurgical. Les résultats chirurgicaux sont diversement appréciés dans la littérature. En Afrique, outre la rareté des données, de nombreux paramètres influencent l’évolution. Le but de cette étude était de déterminer les facteurs influençant les résultats chirurgicaux du syndrome de la queue de cheval au Togo.
Matériel et méthodes
Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive et analytique de 2012 à 2021 incluant 56 patients opérés d’un syndrome de la queue de cheval dans le service de neurochirurgie du CHU Sylvanus Olympio à Lomé. La récupération neurologique a été évaluée à 6 et 12 mois selon l’âge, le sexe, la durée des symptômes, l’état neurologique initial à l’aide d’une analyse multivariée (R logiciel) pour déterminer les facteurs prédictifs. Les valeurs p bilatérales < 0,05 ont été considérées comme statistiquement significatives.
Résultats
L’âge moyen des patients était de 49,7 ans avec une prédominance masculine (sex ratio de 2,3). Le début a été brutal dans 26,8 %. Tous les patients présentaient des troubles moteurs et sensitifs, et 92,8 % des troubles génito-sphinctériens. Le syndrome était complet dans 48,2 %. La durée moyenne d’évolution était de 12,7 jours. L’étiologie principale était dégénérative. La majorité des patients ont été opérés dans la semaine suivant leur admission (96,4 %). La durée moyenne d’hospitalisation était de 25,8 jours. A 12 mois, les résultats étaient bons dans 23,2% et satisfaisants dans 39,3%. Il y avait une différence statistiquement significative entre le syndrome complet et incomplet concernant les résultats eurologiques (p = 0,000). Les cas traumatiques ont également mieux récupéré que les autres (p = 0,04). La récupération était indépendante de la durée des signes ainsi que du sexe et de l’âge (p = 0,8).
Conclusion
Les principaux facteurs influençant la récupération neurologique sont la complétude ou non du syndrome et son étiologie. Nous avons également noté que malgré de longs délais, nos résultats chirurgicaux sont globalement bons.