PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Les particularites de la hernie discale lombaire de l’adulte jeune (18-25 ans)

A Hima-Maiga, ES Kpelao, N Ndoye, Y Sakho, M Faye, MC Ba, MS Badiane, SB Badiane

Abstract


Buts La hernie discale lombaire est rare chez l’enfant et l’adolescent. Peu d’études ont été consacrées aux sujets de 18-25 ans. Nous avons voulu identifier d’éventuelles particularités de cette pathologie dans cette tranche d’âge à travers un échantillon pris en charge dans notre service.

Matériels et méthodes Il s’agissait d’une étude rétrospective portant sur 52 patients colligés à l’hôpital de Grand Yoff et au CHU de Fann du 1er Avril 2004 au 31 Mars 2009. L’échantillon était représenté par des sujets de 18 à 25 ans, qui avaient consultés pour lomboradiculalgie avec mise en évidence au niveau de l’imagerie d’un conflit disco-radiculaire. Le suivi s’étalait de un mois à 48 mois.

Résultats L’âge moyen était de 22,8 ans. On notait une prédominance masculine (86,5%). Les militaires représentaient 38,4%. La symptomatologie a été brutale dans 23,1% suite à un traumatisme. Le bilan radiologique retrouvait 6 cas de canal lombaire étroit et 6 cas d’anomalie transitionnelle associés à la hernie discale. On ne notait pas de signes de dégénérescence discale. L’étage L4-L5 était concerné dans 53,8%. Treize patients ont été opérés avec dans 46,2% des cas une disparition complète de la symptomatologie initiale à un an.

Conclusion La hernie discale lombaire de l’adulte jeune est favorisée par les professions de force et les traumatismes du rachis lombaire. Le traitement doit être le plus conservateur que possible même si les résultats de la discectomie sont meilleurs que chez l’adulte plus âgé.




AJOL African Journals Online