Effect of pregnancy intention on the timing and sustained use of antenatal care services in Rwanda

  • Patrick G. Bagambe
  • Aline Umubyeyi
  • Isaac Luginaah
Keywords: Antenatal care, pregnancy intention, maternal health, Soins prénatals, intention de grossesse, santé maternelle

Abstract

We investigated the relationship between intended pregnancy and utilization of antenatal care services in Rwanda. Using Demographic and Health Survey 2014/2015, secondary data was obtained on maternal health services utilization. We performed stepwise logistic regression analysis to examine the effect of independent variables on women’s early and late utilization, as well as their sustained use of antenatal services. Dependent and main independent variables included: first trimester visits, completed antenatal visits and intended pregnancy respectively. Of 5,944 women sampled; 56.6% had made early antenatal visits and 44% had completed 4 visits. Unintended pregnancies were less likely to make early antenatal visits and complete 4 antenatal visits. Religion and being in union had positive association with standard antenatal visits; while age (>24 years), grand multiparty, and poor economic status had negative association. Our results call for deeper sensitization on utilization of antenatal services and more use of contraception to reduce unintended pregnancies.

Nous avons étudié la relation entre la grossesse prévue et l'utilisation des services de soins prénatals au Rwanda. À l'aide de l'Enquête démographique et de santé 2014/2015, des données secondaires ont été obtenues sur l'utilisation des services de santé maternelle. Nous avons effectué une analyse de régression logistique par étapes pour examiner l’effet de variables indépendantes sur l’utilisation précoce et tardive des femmes, ainsi que leur utilisation soutenue des services prénatals. Les variables dépendantes et principales indépendantes comprenaient: les visites au premier trimestre, les visites prénatales terminées et la grossesse prévue respectivement. Sur 5 944 femmes échantillonnées; 56,6% avaient effectué des visites prénatales précoces et 44% avaient effectué 4 visites. Les grossesses non désirées étaient moins susceptibles de faire des visites prénatales précoces et d'effectuer 4 visites prénatales. La religion et le fait d'être en union avaient une association positive avec les visites prénatales standard; tandis que l'âge (> 24 ans), le grand multipartisme et la mauvaise situation économique avaient une association négative. Nos résultats appellent à une sensibilisation plus profonde sur l'utilisation des services prénatals et une plus grande utilisation de la contraception pour réduire les grossesses non désirées.

Published
2021-04-06
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841