The role of self-esteem and self-efficacy in women empowerment in the Kingdom of Saudi Arabia: A cross-sectional study

  • Awad M. Al-Qahtani
  • Heba A. Ibrahim
  • Wafaa T. Elgzar
  • Hanan A. El Sayed
  • Rasha M. Essa
  • Tulip A. abdelghaffar
Keywords: Self-esteem, self-efficacy, women empowerment, 2030 KSA vision

Abstract

The study aimed to explore the role of self-esteem and self-efficacy in women empowerment among academic and administrative staff at Saudi universities. A cross-sectional design was carried out at 15 governmental universities. A  multistage cluster sampling technique was used to select 5587 participants. Multiple linear regression was used to analyze the predictive relation. Data collection included socio-demographic variables, Rosenberg self-esteem scale, general self-efficacy scale, and women empowerment scale. The results indicated that study participants' self-esteem was equally distributed between moderate (49.8%) and high (50.2%). Also, 66.9% of the participants had high self-efficacy, and 86.8% had high total women's empowerment. Regression coefficient showed that self-esteem (B=0.521, b=0.127, t=13.785 and p<0.001) and self-efficacy (B=2.388, b=0.702, t=76.049 and p<0.001) are important predictors of the total women empowerment. However, self-efficacy was observed to be the most dominant predictor (t=76.049). The total model summary shows that 73.4% of the women empowerment level can be predicted through self-esteem and self-efficacy. The study results can be used as a base to build women empowerment programs in the Kingdom of Saudi Arabia (KSA) and help to achieve the 2030 KSA vision regarding women empowerment.

Keywords: Self-esteem, self-efficacy, women empowerment, 2030 KSA vision

L'étude visait à explorer le rôle de l'estime de soi et de l'efficacité personnelle dans l'autonomisation des femmes parmi le personnel
académique et administratif des universités saoudiennes. Une conception transversale a été réalisée dans 15 universités gouvernementales. Une technique d'échantillonnage en grappes à plusieurs degrés a été utilisée pour sélectionner 5587 participants.
Une régression linéaire multiple a été utilisée pour analyser la relation prédictive. La collecte de données comprenait des variables
sociodémographiques, une échelle d'estime de soi de Rosenberg, une échelle d'auto-efficacité générale et une échelle d'autonomisation des femmes. Les résultats ont indiqué que l'estime de soi des participants à l'étude était également répartie entre
modérée (49,8%) et élevée (50,2%). En outre, 66,9% des participants avaient une auto-efficacité élevée et 86,8% avaient une forte
autonomisation totale des femmes. Le coefficient de régression a montré que l'estime de soi (B = 0,521, b = 0,127, t = 13,785 et p
<0,001) et l'auto-efficacité (B = 2,388, b = 0,702, t = 76,049 et p <0,001) sont des prédicteurs importants du l'autonomisation totale
des femmes. Cependant, l'auto-efficacité a été observée comme le prédicteur le plus dominant (t = 76,049). Le résumé total du
modèle montre que 73,4% du niveau d'autonomisation des femmes peut être prédit grâce à l'estime de soi et à l'auto-efficacité. Les
résultats de l'étude peuvent être utilisés comme base pour élaborer des programmes d'autonomisation des femmes dans le Royaume
d'Arabie saoudite (KSA) et aider à réaliser la vision 2030 de la KSA concernant l'autonomisation des femmes.

Mots-clés: Estime de soi, efficacité personnelle, autonomisation des femmes, vision 2030 KSA

Published
2021-04-09

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841