Improving access, quality and safety of caesarean section services in underserved rural Tanzania: The impact of knowledge translation strategies

  • Angelo S. Nyamtema
  • Heather Scott
  • Elias Kweyamba
  • Janet Bulemela
  • Allan Shayo
  • Godfrey Mtey
  • Omary Kilume
  • John C. LeBlanc

Abstract

This research was designed to study different approaches to improve access to, and quality of caesarean section services in underserved Tanzania and translate evidence into practice. In 2016, 42 associate clinicians from five health centers were trained in teams for three months in comprehensive emergency obstetric and neonatal care and anesthesia followed by post-training supportive supervision and mentorship. From 2016-2019, 2,179 caesarean sections were performed in the intervention and 969 in the control health centers. Catchment population-based caesarean section rates increased significantly in all five intervention health centers and were more than 10% in three facilities. The risk of a woman dying from complications of caesarean section in the intervention health centers was 2.3 per 1,000 caesarean sections (95% CI 0.7 - 5.3). This educational program was adopted by the government and can be used to meet the demand for caesarean section services in other underserved areas in Africa.

 

Cette recherche a été conçue pour étudier différentes approches pour améliorer l'accès et la qualité des services de césarienne en Tanzanie mal desservie et traduire les preuves en pratique. En 2016, 42 cliniciens associés de cinq centres de santé ont été formés en équipes pendant trois mois aux soins obstétricaux et néonatals d'urgence complets et à l'anesthésie suivis d'une supervision et d'un mentorat post-formation. De 2016 à 2019, 2 179 césariennes ont été réalisées dans les centres de santé d'intervention et 969 dans les centres de santé témoins. Les taux de césariennes dans la population desservie ont augmenté de manière significative dans les cinq centres de santé d'intervention et étaient supérieurs à 10 % dans trois établissements. Le risque qu'une femme meure des complications d'une césarienne dans les centres de santé d'intervention était de 2,3 pour 1 000 césariennes (IC à 95 % 0,7 - 5,3). Ce programme éducatif a été adopté par le gouvernement et peut être utilisé pour répondre à la demande de services de césarienne dans d'autres régions mal desservies d'Afrique

Published
2021-10-14

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841