Promoting Safe Motherhood in the Community: The Case for Strategies that Include Men

  • Denise M Roth Office of Population Research, Princeton University.
  • Michael T Mbizvo UNDP/UNFPA/WHO/World Bank Special Programme of Research, Development and Research Training in Human Reproduction, World Health Organization, CH-1211 Geneva 27, Switzerland.
Keywords: Safe motherhood, risk factors, interventions, community, men

Abstract



Although a decade has now passed since the launching of the Safe Motherhood Initiative, maternal mortality continues to be the health indicator showing the greatest disparity between developed and developing countries. Recently revised WHO and UNICEF figures indicate that an estimated 90% of the 585,000 worldwide maternal deaths that occur each year take place in sub-Saharan Africa and Asia. In terms of the lifetime risk of maternal death, this disparity remains striking: 1 in 12 women in parts of sub-Saharan Africa, compared with 1 in 4,000 women in Northern Europe. In addition, for every woman who dies, an estimated 16-17 will suffer from pregnancy-related complications. Research suggests that, in addition to biomedical interventions and the strengthening of health care services, improving awareness of obstetric complications among members of a pregnant woman's immediate and wider social network is an important step in improving her chances of survival when such complications occur. Many of the interventions implemented so far have focused exclusively on improving women's knowledge and practices as they relate to maternal health issues. Nevertheless, it is now increasingly being recognised that the actions required to achieve improvements in reproductive health outcomes in general, and maternal health in particular, should involve communities in the process and encourage men's active participation. Despite this, very few studies on risk perceptions or interventions to raise community awareness of obstetric risk factors, their complications and their consequences have targeted men. The present article argues for the development and testing of risk awareness interventions, which, in addition to women, target men in their familial and social roles within communities and as workers within health care services as a means of improving maternal health outcomes.

(Afr J Reprod Health 2001; 5[2]:10-21)

RÉSUMÉ

L'avancement de la maternité sans risque dans la communauté: plaidoyer en faveur des stratégies qui s'adressent aussi aux Hommes. Quoique la Safe Motherhood Initiative ait été lancée il y a maintenant une décennie, la mortaité maternelle reste toujours l'indice de la santé qui montre la plus grande disparité entre les pays développés et les pays en voie de développement. Dernièrement, les chiffres revus qui émanent de l'OMS et du FISE montrent qu'environ 90% des 585000 décès maternels partout dans le monde qui ont lieu chaque année, se trouvent en Afrique subsaharienne et en Asie. En ce qui concerne le risque de toute une vie du décès maternel, cette disparité reste frappante: I femme sur 12 dans certaines régions de l'Afrique subsaharienne, par rapport à I femme sur 4000 en Europe du nord. De plus, pour chaque femme qui meurt, il y en aura à peu près 16-17 qui seront atteintes des complications liées à la grossesse. La recherche laisse supposer qu'en plus des interventions biomédicales et l'amélioration des prestations de santé, l'amélioration au niveau de la sensibilisation aux complications obstétriques parmi les membres du reseau proche et plus large d'une femme enceinte est une démarche importante pour améliorer les possibilités de sa survie quand telles complications se produisent. Beaucoup d'interventions qui ont été mises à exécution jusqu'ici, ont concentré exclusivement sur l'amélioration de la connaissance et les pratiques chez les femmes en ce qui concerne les problèmes de la santé maternelle. Néanmoins, il est maintenant de plus en plus reconnu que les mesures nécessaries pour accomplir des améliorations par rapport aux issues dans la santé reproductive en général et par rapport à la santé maternelle en particulier doivent s'adresser aux communautés en même temps et doivent encourager la participation active des hommes. Malgré ceci, très peu d'études sur la perception de risque ou des interventions destinées à augmenter la conscience de la communauté des facteurs de risque obstétrique, leur complications et leurs conséquences, ont visé les hommes. Le présent article préconise le développement et l'évaluation des interventions de la sensibilisation au risque, qui en plus des femmes, visent les hommes dans leurs rôles familiaux et sociaux au sein des communautés et en tant que membres du personnel des services de santé comme moyen de l'amélioration des issues de la santé maternelle.

(Rev Afr Santé Reprod 2001; 5[2]:10-21)

KEY WORDS: Safe motherhood, risk factors, interventions, community, men

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841