La Grossesse Chez la Célibataire à Niamey (Niger)

  • Charles Vangeenderhuysen Gynécologue-Obstétricien, Coopération française, Ministère de la Santé publique, Direction de la Sante familiale, Niamey, Niger.<br><br>C. Vangeenderhuysen, BP 5231 Nouakchott, Republique Islamique de Mauritanie
  • Fatimata Laminou Souley Faculté des Sciences de la Santé, Niamey, Niger.
Keywords: Grossesse, célibataire, Niger, soins prénatals

Abstract



L'objectif de ce travail est de décrire le profil socio-économique de la femme célibataire enceinte et de préciser l'influence de ce statut sur la grossesse et l'accouchement. Entre avril 1995 et février 1996, une enquête prospective en population à Niamey a permis de sélectionner 181 femmes célibataires enceintes, que nous avons appariées avec des femmes mariées de même âge, de parité identique et résidant dans le même quartier. Les tests de Mc Nemar et de Wilcoxon ont été utilisés. Parallèlement, des entretiens qualitatifs ouverts ont été menés avec les patientes et le personnel de santé. Les célibataires représentent 6,1% de la population des femmes enceintes. L'âge médian est de 19 ans, et 72% sont primipares. Elles sont bien intégrées dans leur quartier et sont le plus souvent scolarisées. 24% ont une activité professionnelle, mais 31% ne disposent d'aucun revenu. Les célibataires se présentent moins fréquemment et plus tardivement à la consultation prénatale que les femmes mariées. Elles prennent plus rarement un traitement martial préventif. Les modalités d'accouchement sont identiques, mais le risque d'accoucher de nouveau-nés de faible poids de naissance est multiplié par 2,4. Enfin, la connaissance des méthodes contraceptives et des lieux de prescription sont identiques, mais les pratiques sont plus fréquentes chez les célibataires.

(Rev Afr Santé Reprod 2001; 5[2]: 98-104)

ABSTRACT

The objectives of this study are to describe the socio-economic profile of single mothers and to specify the influence of this status on pregnancy and delivery. Between April 1995 and February 1996, a cohort study in Niamey allowed the selection of 181 single mothers, matched by age and parity with married pregnant women living in the same district. We used the McNemar's and Wilcoxon's statistic tests. In parallel, qualitative open interviews were conducted with patients and health care providers. Single mothers represent 6.1% of the study population. The median age was 19 years and 72% were primiparas. They received some level of education, at least primary and were well integrated in their district. Twenty four per cent were employed and 31% had no income. Single mothers' attendance and punctuality at prenatal care centre were not as good as married women and also as their compliance with iron prophylactic treatment. The mode of delivery was identical but the risk of low birthweight infant was 2.4 more frequent in single mothers. Finally, knowledge of contraceptive methods and access to them were indentical, but single mothers used them more frequently than married women.

(Afr J Reprod Health 2001; 5[2]: 98-104)



KEY WORDS: Grossesse, célibataire, Niger, soins prénatals

Author Biography

Charles Vangeenderhuysen, Gynécologue-Obstétricien, Coopération française, Ministère de la Santé publique, Direction de la Sante familiale, Niamey, Niger.<br><br>C. Vangeenderhuysen, BP 5231 Nouakchott, Republique Islamique de Mauritanie
Tel/fax: 222-29 20 46
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841