Contrainte Climatique des Nappes d\'eau Souterraines en Zone Soudano-Sehelienne: Cas de la Nappe Phreatique du Bassin de la Nema dans la Region du Sine au Centre Ouest du Senegal

  • Fatou Diop Ngom
  • Raymond Malou
  • Honoré DaCosta
  • Anastasie Mendy

Abstract

Résumé
La zone de l\'étude est un bassin versant expérimental et de recherche d\'une superficie d\'environ 50 km². Il constitue l\'aire d\'influence d\'une petite rivière (la Néma), une des innombrables vallées qui incisent le plateau continental terminal du basin sédimentaire sénégalomauritanien. Situé au centre-ouest du Sénégal, ce bassin de trouve en pleine zone soudano-sahélien qui connaît depuis plus de trois décennies un déficit pluviométrique ininterrompu. La structure sédimentaire de la zone lui confère un potentiel aquifère important avec un aquifère profond à nappe captive, un aquifère semi-profond à nappe semi-captive et un aquifère superficiel à nappe libre. L\'étude, qui fait l\'objet de ces propos, porte sur la nappe libre contenue dans les formations sablo-argileuses du Continental Terminal et qui s\'étendent sur la quasi-totalité du territoire national. Elle vise à rechercher l\'impact éventuel de la péjoration du climat sur cette ressource en eau qui joue un rôle de tout premier plan dans l\'hydraulique villageoise. Cet impact du climat a été recherché à travers un suivi des variations du niveau de la nappe sur l\'étendu du bassin versant. Les résultats issus de ces observations ont montré que la nappe s\'alimente, par infiltration directe des eaux de pluie, mais se décharge considérablement, par évaporation au cours de la saison sèche. Cette étude a également permis de mettre en évidence un important rapport de drainage “nappe-cours d\'eau” à flux réversible (le cours d\'eau alimentant la nappe en période de crue et la drainant pendant l\'étiage). L\'alternance recharge/décharge, qui résulte de ce fonctionnement, revêt un caractère saisonnier qui constitue la marque du climat sur la ressource en eau souterraine. S\'effectuant selon le principe du Flux Net[1], elle imprime à la ressource en eau une sinusoïde d\'évolution dont les amplitudes sont inversement proportionnelles à la hauteur de pluie annuelle et à la profondeur de nappe (comprises entre 3 et 2 m sous les terrasses, 2 et 1 m sous les versants, 1 et 0 m sous le plateau). Mots clés : nappe phréatique, bassin versant, Néma, zone soudano-sahélienne, recharge, décharge, fluctuations piézométriques, contrainte climatique.
(Af. J. of Science and Technology: 2002 3(1): 44-50)
Published
2004-02-12
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1607-9949