PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Science and Technology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



ESSAIS DE STABILISATION DE LA LATERITE AVEC LES FIBRES CELLULOSIQUES

AB Bakam, M Kor Ndikontar, I Konfor Njilah

Abstract


RÉSUMÉ:- Afin de valoriser les matières premières locales, des blocs de latérite comprimée ont été stabilisés par des fibres cellulosiques provenant du Cyperus papyrus (cyperus), fibres longues et du Manihot esculenta (manioc), fibres courtes. Ainsi, la plus grande valeur de la résistance à la flexion statique à sec, 2,5 MPa, a été obtenue avec des blocs de latérite comprimée stabilisés à 5% de fibres longues. A cette même teneur, les blocs de latérite contenant les fibres courtes donnent une résistance inférieure, soit 1,69 MPa. De façon inattendue, à 10% de fibres courtes, la résistance à la flexion à sec des briques (2,47 MPa) est supérieure à celle des briques à fibres longues à teneur égale (2,08 MPa). La résistance à la flexion humide de tous ces blocs apparaît nulle avec, cependant une conservation du réseau des blocs de latérite contenant les fibres cellulosiques du cyperus et du manioc à des teneurs supérieures ou égales à 5%. Les briques absorbent l'eau de remontée capillaire en fonction de leur teneur en fibres cellulosiques et de la nature de ces dernières. Pour les briques non stabilisées, le pourcentage d'eau absorbée est de 9,5%. A 7,5% de fibres longues, il n'est plus que 6,0%, alors qu'à 10% de fibres longues, il monte à 15,3% pendant que celui des fibres courtes atteint la valeur de 16,2% au bout d'une période de 22 heures.

Mot clés: latérite, briques stabilisées, fibres cellulosiques, résistance à la flexion, absorption par capillarité.
ABSTRACT:- In order to give added value to local raw materials, compressed laterite bricks have been stabilised with cellulose fibres of Cyperus papyrus (cyperus), long fibres and Manihot esculenta (cassava), short fibres. The highest value of the dry flexural resistance, 2.53 MPa, was obtained with blocks stabilised at 5% long fibres content. At the same content the blocks of laterite containing short fibres gave a dry flexural resistance of 2.47 MPa which is higher than the value of 2.08 MPa for long fibres. The wet flexural resistance of all blocks is zero. But it can be noted that bricks containing cellulose fibres of cyperus and cassava at percentages higher or equal to 5% conserve their shape during complete immersion. The bricks absorbed water by capillarity depending on the nature and the percentage content of cellulose fibres. After a period of 22 hours, bricks containing 7.5% long fibres absorbed 6.0% water, less than 9.5% for unstabilised bricks; while at 10% of long fibres, absorption increased to 15.3%. In the same period, with 10% short fibres, the percentage water absorbed rose to 16.2%, indicating the better performance of the longer fibres.
Key words: laterite, stabilised bricks, cellulose fibres, flexural resistance, absorption by capillarity.
African Journal of Science and Technology Vol.5(1) 2004: 22-28



http://dx.doi.org/10.4314/ajst.v5i1.15315
AJOL African Journals Online