De la présence féminine dans la rue : Stratégies d’accession à l’espace public dans un quartier spontané, Ras El Ain – Oran (Algérie)

  • Mehdi Souiah
Keywords: Algérie, femmes, anthropologie urbaine, domination masculine, quartier spontané, stratégie, espace public

Abstract

Ras El Ain, un quartier spontané faisant partie de la périphérie pauvre de la ville d’Oran (Algérie), est ici appréhendé comme une aire culturelle (comme diraient les chercheurs de l’Ecole de Chicago). Une aire qui tri ses occupants, et par là « impose » une somme de pratiques et confère des « rôles ». L’homme comme la femme sont autant de rôles sociaux qui s’effectuent et qu’on cultive au quotidien. Ce texte a pour visée donc d’éclairer le rapport de force (de domination) qui s’exerce entre les genres au sein d’un groupe social (habitants du quartier), et ce à travers une analyse du vécu quotidien des femmes (professionnellement inactives, principalement). Dans ce quartier où le poids de la tradition demeure relativement pesant, les femmes usent de stratégies qui leurs permettent d’accéder à l’espace extérieur, soit comment ces femmes négocient-elles leur sortie ? Quels sont les compromis (avec la société et ses traditions) auxquels celles-ci ont recours pour atteindre l’espace public et le pratiquer ?

Mots clés : Algérie, femmes, anthropologie urbaine, domination masculine, quartier spontané, stratégie, espace public

 

Ras El Ain, a spontaneous neighborhood part of the poor periphery of the city of Oran (Algeria), is here apprehended as a cultural area (as would say the researchers of the School of Chicago). An area that sort its occupants, and thereby «imposes» a sum of practices and confers «roles». Both men and women are social roles that take place and are cultivated on a daily basis. This text aims to shed light on the balance of power (domination) that is exercised between the sexes within a social group (inhabitants of the neighborhood), and this through an analysis of the daily life of women (professionally inactive, mainly). In this neighborhood where the weight of tradition remains relatively heavy, women use strategies that allow them to access the outdoor space, ie how do these women negotiate their exit? What are the trade-offs (with society and its traditions) that they use to reach the public space and practice it?

Keywords: Algeria, women, urban anthropology, male domination, spontaneous neighborhood, strategy, public space

Published
2019-12-13
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1027-4332