PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Bulletin of Animal Health and Production in Africa

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Caractérisation biomoléculaire et structure de la population des cobayes de la zone agro-écologique à pluviométrie bimodale du Cameroun

M Y Poutougnigni, F Meutchieye, R B B Ayagirwe, Y Manjeli

Abstract


En vue de caractériser la diversité génétique des populations de cobayes domestiques (Cavia porcellus) dans la région agro-écologique du Cameroun, un panel de16 marqueurs microsatellites ont été utilisés. L’ADN génomique provenait de 110 prélèvements sanguins obtenus chez des animaux non apparentés des élevages accessibles de la région d’étude, en tenant compte de deux groupes selon les origines, soit le Centre et l’Est. Nos résultats ont montré que les marqueurs microsatellites étaient très polymorphiques. Il a été observé une déviation à l’équilibre de Hardy Weinberg, à l’exception du marqueur Cavy 4.Un total de 11 allèles a été identifié dans les l2 sous populations, soit 5,15 dans le groupe de l’Est et 5,54 pour le groupe du Centre. Tous les locus ont été hautement polymorphiques (100%). Selon les analyses, 3% de la diversité génétique observée serait due aux différences entre sous populations, cependant que 35% de la même diversité serait due aux différences intra sous-populations et 62% aux différences entre individus de la population totale. La distance génétique entre les deux sous populations étaient relativement faible (0.041) et suggérerait une séparation relativement récente. La consanguinité était très importante, 28,5% et 33,3%, respectivement pour les sous populations de l’Est et du Centre. L’hétérozygotie variait entre 0,446± 0,071 pour l’Est 0,510 ± 0,062 pour le Centre. L’index de fixation variait entre 0,393 ± 0,069 et 0,285 ± 0,089, respectivement pour le groupe du Centre et de l’Est. L’arborescence phylogénétique et la structure de la population totale ont fait apparaitre 3 sous populations génétiques distinctes dans la région agro-écologique bimodale du Cameroun. Ces résultats préliminaires ouvrent des voies pour des schémas d’amélioration génétique du cobaye domestique au Cameroun.

Mots clés: Diversité génétique, Cobayes, Microsatellites, Cameroun.




AJOL African Journals Online