PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Bulletin of Animal Health and Production in Africa

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Performance characteristics and apparent nutrient digestibility of broiler chickens fed diets supplemented with phyto-additives

A.V. Jegede, I.A. Ogunsola, O.O. Oluwatosin, O.M. Sogunle

Abstract


A 56 d study was conducted to determine the effects of dietary inclusion of Moringa (Moringa oleifera) leafmeal, Neem (Azadirachta indica) leaf meal and Bitter leaf (Vernonia amygdalina) meal on the growth performance and apparent nutrient digestibility of broiler chickens. Four hundred (400) 1- d old unsexed Ross 308 broiler chickens were randomly allotted to five diets consisting either a basal diet without supplement (negative control) or basal diet with 5mg/kg commercial  antibiotic (positive control) or basal diet with 5mg/kg phytobiotics (moringa leaf meal (MLM),neem leaf meal (NLM) and bitter leaf meal (BLM) for 1-56 d. Each dietary treatment consisted of 4 replicates of 20 birds with a replicate being an experimental unit. The phyto-additives were assayed for chemical compositions. The phytochemical screening revealed the presence of tannin, alkaloids, flavonoid, Phenol and Saponin. Birds fed diets supplemented with commercial antibiotic and MLM were heavier (p<0.05) while those on control and NLM had poorest weight at 28 d and 56 d. MLM and BLM diets were more consumed (p<0.05) by the starter birds. However, feed consumption was not influenced by the diets at the finisher phase. Birds on phyto-additives had higher percentage (p<0.05) of survival  compared to those control and antibiotics at 28 and 56 d. Best feed:gain was achieved when the diet was supplemented with commercial antibiotics at 28 d and antibiotic and MLM at 56 d. The digestibility of dry matter (86.96%) and ash (75.34%) were higher (p<0.05) in birds given feed containing antibiotic improved (P<0.05) digestibility of crude protein and ether was observed in Birds fed diet containing commercial antibiotics.

Keywords: Broiler chickens, phyto-additives, and performance characteristic

 

Caracteristiques de performance et digestibilite apparente des nutriments des poulets de chair supplementes en phytoadditifs



Une étude de 56 jours a été réalisée dans le but de déterminer les effets de  l’inclusion alimentaire de la farine de feuilles de Moringa (Moringa oleifera), de la farine de feuilles de Neem (Azadirachta indica) etde la feuille amère  (Vernonia amygdalina) sur la croissance et la digestibilité apparente des poulets de chair. Quatre cents (400) poulets de chair Ross 308s des deux sexes, âgés d’un (1) jour, ont été aléatoirement répartis à cinq régimes comprenant soit un régime de base sans supplément (témoin négatif), soit un régime de base avec 5 mg / kg d’antibiotique commercial (témoin positif) ou un régime de base avec 5 mg / kg de phytobiotiques (farine de feuilles de moringa - MLM, farine de  feuilles de neem –NLM- et farine defeuilles amères -BLM) pendant 1 à 56  jours. Chaque traitement diététique consistait en 4 répétitions de 20 oiseaux, une répétition étant une unité expérimentale. Les phyto-additifs ont été étudiés pour déterminer leurs compositions chimiques. Le dépistage phytochimique a révélé la présence de tanins, d’alcaloïdes, de flavonoïdes, de phénol et de saponine. Les oiseaux recevant des suppléments d’antibiotiques commerciaux et de MLM étaient plus lourds (p <0,05) que ceux soumis au régime témoin, et ceux  recevant NLM avaient le poids le plus faible aux jours 28 et 56. Les régimes MLM et BLM étaient plus consommés (p <0,05) par  les jeunes oiseaux.  Cependant, la  consommation d’aliments n’a pas été influencée par les régimes en phase de finition. Les oiseaux recevant des phyto-additifs avaient un  pourcentage de survie plus élevé (p <0,05) que les témoins et les antibiotiques à 28 et 56 jours. Meilleur aliment : gain obtenu lorsque le régime était complété avec des antibiotiques commerciaux au jour 28 et des antibiotiques au jour 56. La digestibilité de la matière sèche (86,96%) et des cendres (75,34%) était plus élevée (p <0,05) chez les oiseaux recevant desaliments contenant des antibiotiques améliorés (P <0,05), la digestibilité de la protéine brute et de l’éther a été observée chez les oiseaux recevant des antibiotiques  commerciaux.


Mots-clés : poulets de chair, phyto-additifs, et caractéristiques de performance





AJOL African Journals Online