PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Bulletin of Animal Health and Production in Africa

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Assessment of some macromineral concentration of a grass/ legume sward in relation to livestock requirements

J.A. Olanite, S.O. Jimoh, O.O. Adeleye, V.O.A. Ojo, A.A. Amisu, I.A. Ewetola, S. Okuribido

Abstract


The assessment of macromineral concentration of Panicum/Stylosanthes mixtures was carried out at the Cattle Production Venture, Federal University of Agriculture, Abeokuta, in Southwest Nigeria. The study aimed to determine the concentration of some macromineral elements in the grass/legume pasture grazed by the animals with the view of recommending an application of relevant fertilizers. The experiment was laid out as a split-plot design with two spatial distribution of biomass (dense and sparse) assigned to the main plot and three cut back heights (10, 15 and 20 cm above ground) allotted to the subplot. Main plots measured 15 x 5 m while sub-plots were 5 x 5 m. Samples of Panicum maximum (Ntchisi) and Stylosanthes guianensis were clipped and analyzed to determine the concentration of P, K, Ca, and Mg. Results showed that both forage types had sufficient levels of P, K, Ca and Mg to meet the requirements of ruminants. Calcium (9.10 g kg -1) and P (3.75 g kg -1) contents of P. maximum were (p<0.05) higher for the dense biomass cut back to 15 cm height. Stylosanthes guianensis in the dense biomass cut to 15 cm recorded higher value for Ca than other treatments. Magnesium concentration was higher for P. maximum in the dense biomass (6.68 g kg -1) cut to 10 cm and the same pasture type cut to 15 cm height above ground recorded (P<0.05) higher value (5.41 g kg -1) for S. guianensis. Cutting of forages with the aim of promoting the regrowth of young shoots appears to favour sufficient accumulation of minerals in both forage types. Since only a portion of the total forage available in a sward is useful to grazing animals based on sward characteristics (e.g spatial distribution), herbage with higher quality is preferred by ruminants. It can be concluded that dense pastures are highly nutritive and cut back to 10 cm above ground could potentially produce regrowth herbage with sufficient macrominerals which relegate the need for mineral supplementation in grazing animals and fertilizer application to the pasture sward.


Keywords: Spatial distribution, Panicum maximum, Stylosanthes guianensis, cut back, grazing

 

 

Évaluation de certaines teneurs en macromineraux d’un tapis d’herbes / graminees en fonction des besoins des animaux


L’évaluation de la teneur en macrominéraux des mélanges de Panicum / Stylosanthes a été réalisée à la Cattle Production Venture de l’Université  Fédérale d’Agriculture d’Abeokuta, dans le sud-ouest du Nigeria. L’étude avait pour objectif de déterminer la concentration de certains éléments  macrominéraux dans les pâturages d’herbes / graminées fréquentés par les animaux en vue de recommander l’application d’engrais appropriés.  L’expérience a été présentée selon un dispositif à parcelles divisées avec deux distributions spatiales de biomasse (dense et éparse) assignées à la parcelle principale et trois aires à hauteurs d’herbes réduites (10, 15 et 20 cm au-dessus du sol) attribuées à la sous-parcelle. Les parcelles principales mesuraient 15 x 5 m tandis que les sous-parcelles mesuraient 5 x 5 m. Des échantillons de  Panicum maximum (Ntchisi) et de Stylosanthes hamata cv (Verano) ont été  coupés et analysés pour déterminer la teneur en P, K, Ca et Mg. Les résultats ont montré que les deux types de fourrage avaient des teneurs assez suffisantes en P, K, Ca et Mg pour répondre aux besoins des ruminants. Les teneurs en Calcium (9,10 g kg -1) et en P (3,75 g kg -1) de P. maximum étaient plus élevées (p  <0,05) pour la biomasse dense ramenée à 15 cm de hauteur. Stylosanthes hamata dans la biomasse dense coupée à 15 cm a enregistré une valeur plus élevée pour le Ca par rapport aux autres traitements. La concentration de  magnésium était plus élevée pour P. maximum dans la biomasse dense (6,68 g kg -1) coupée à 10 cm et le même type de pâturage coupé à 15 cm de hauteur au-dessus du sol a enregistré (P <0,05) une valeur plus élevée (5,41 g kg -1) pour S. hamata. Le fait de couper les fourrages dans le but de favoriser les repousses semble favoriser une accumulation suffisante de minéraux dans les deux types de fourrage. Puisque seule une partie du fourrage total disponible dans une couche végétale est utile aux animaux de pâturage en fonction des caractéristiques de la végétation (par exemple, la distribution spatiale), les ruminants préfèrent les herbages de meilleure qualité. On peut en conclure que les pâturages denses sont très nutritifs et qu’une coupure de 10 cm au-dessus du sol pourrait produire des repousses ayant suffisamment de macrominéraux, ce qui relègue le besoin de supplémentation minérale chez les animaux de pâturage et d’application d’engrais aux pâturages herbeux.


Mots-clés : répartition spatiale, Panicum maximum, Stylosanthes hamata,  réduction de hauteur, pâturage




AJOL African Journals Online