PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Cameroon Journal of Experimental Biology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Toxicological evaluation of the aqueous extract of Allium sativum bulbs on laboratory mice and rats

Donatien Gatsing, Roseline Aliyu, Jules R Kuiate, Ibrahim H Garba, Kiri H Jaryum, Nestor Tedongmo, Félicité M Tchouanguep, Godwin I Adoga

Abstract


The possible toxicological risks of Allium sativum aqueous extract upon consumption were assessed in mice and rats using acute and sub-chronic treatments. 36 male Swiss albino mice were used, and the various doses administered were 0, 2, 4, 8, 16 and 32 g/kg body weight. Mice were observed for behavioural changes and for mortality. For sub-chronic study, 50 Wistar albino rats were used, and the various doses administered were 0, 75, 300, 1200 and 4800 mg/kg body weight. After four weeks of administration of the extract to rats, the serum total protein and total protein titre of organs were determined by the biuret method, whereas changes in serum transaminases were determined by the kinetic method. Haematocrit values were also determined. Results obtained showed that mice administered the extract exhibited a reduced reaction to noise, an increased social interaction, a reduced reaction to pinch and losses in body weight. The exact value of lethal dose 50 (LD50) of the extract was not determined; however it is greater than 32 g/kg. Rats administered the extract also showed increased liver and spleen to body weight ratios, increases in serum total protein concentration and decreases in total protein titre of the liver and lungs. Also, increases in transaminase activities were observed in treated male and female rats, whereas marked decreases in haematocrit values were observed in the same animals. These data suggest that this extract may have a depressant effect on the central nervous system, a sedative effect, and may induce a decrease in plasma prostaglandin levels. Also, this extract, at high doses, may induce injury to liver, spleen and lungs, loss of appetite, and anaemic conditions.

Keywords: Allium sativum, toxicity, liver, spleen, anaemia

RESUME

Les risques toxicologiques pouvant être liés à la consommation de l'extrait aqueux d'Allium sativum ont été évalués chez les souris et les rats par les tests de toxicité aiguë et sub-chronique. 36 souris albinos mâles ont été utilisés et les doses administrées ont été de 0, 2, 4, 8, 16 et 32 g/kg de poids corporel. Les changements de comportement, et la mortalité, ont été évalués chez les souris après administration de l'extrait. Pour l'évaluation de la toxicité sub-chronique, 50 rats albinos ont été utilisés, et les doses administrées ont été de 0, 75, 300, 1200 et 4800 mg/kg de poids corporel. Après quatre semaines d'administration de l'extrait aux rats, la méthode de biuret a été utilisée pour déterminer les concentrations des protéines totales sériques et des protéines totales dans les organes. Les variations de concentration des transaminases sériques ont été évaluées par la méthode cinétique. Les valeurs d'hématocrite ont aussi été déterminées. Les résultats obtenus montrent une baisse de la réaction au bruit et une augmentation de l'interaction sociale, associée à une réduction de la réaction au pincement et des pertes de poids chez les souris. La valeur exacte de la dose létale 50 (DL50) de cet extrait n'a pas été déterminée; cependant elle est supérieure à 32 g/kg. Les rats ayant reçu l'extrait ont montré une augmentation des ratios foie et rate au poids corporel, une augmentation de la concentration en protéines sériques totales et une réduction de la concentration en protéines totales du foie et des poumons. Des augmentations ont été également observées dans les activités des transaminases sériques, tandis que les valeurs d'hématocrite ont été très faibles chez les rats mâles et femelles ayant reçu l'extrait. Ces résultats suggèrent que cet extrait aurait un effet dépressif sur le système nerveux central, un effet sédatif, et induirait une réduction de la concentration des prostaglandines. A des doses élevées, cet extrait de plante induirait des lésions dans le foie, la rate et les poumons, une perte d'appétit et l'anémie.

Mots clés: Allium sativum, toxicité, foie, rate, anémie

Cameroon Journal of Experimental Biology Vol. 1(1) 2005: 39-45



http://dx.doi.org/10.4314/cajeb.v1i1.37926
AJOL African Journals Online