Régimes de change sous un modèle DGSE : question de choix dans une petite économie exportatrice du pétrole dans une perspective de diversification

  • Mohand Akli Oughlissi Université Abderrahmane Mira – Béjaia Algérie
  • Samer Mehibel Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement
Keywords: Régime de taux de change, diversification économique, économie algérienne, modèle DGSE en économie ouverte

Abstract

Dans la perspective d’une diversification économique en Algérie, il est intéressant de s’interroger sur la pertinence du régime de change à adopter ou plutôt le degré de flottement optimal du régime actuel. Nos résultats indiquent que le degré de flottement, dans une situation optimale, est estimé à 32,22% ce qui peut caractériser un régime flottant dirigé. A ce niveau du taux de change le producteur national est prêt à utiliser dans sa production finale 36% de la matière première importée tenant compte du niveau du taux de change, alors que la quantité requise pour la production est de 21%. Il y a lieu de signaler que notre simulation concerne les mêmes pourcentages, mais avant de simuler le niveau optimal du taux de change, était respectivement de 30% et 25%. Au niveau microéconomique nos résultats indiquent une forte stabilité des coûts marginaux à ce niveau du taux de change.

Published
2022-09-03

Journal Identifiers


eISSN: 1012-0009
print ISSN: 2437-0568