PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal Tunisien d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Adenopathies cervicales metastatiques d’un carcinome non retrouve

Z Attia, F Azaza, S Akkeri, D Zairi, S Kdous, S Touati, S Gritli

Abstract


Introduction : Les adénopathies cervicales métastatiques d’un carcinome non retrouvé représentaient 3 à 5% des cancers de la tête et du cou. Cette entité pose un problème de prise en charge.
But : Soulever les difficultés diagnostiques et thérapeutiques et dégager les principaux facteurs pronostiques régissant le contrôle local de la pathologie et surtout la survie.
Matériels et méthodes: Cette étude rétrospective a été portée sur une série de 80 cas d’adénopathies cervicales métastatiques primitives colligés entre 1980 et 2007.
Résultats : Tous les malades ont eu un examen clinique complet, une panendoscopie des VADS avec des biopsies systématiques. Une cytoponction à l’aiguille fine a été réalisée chez 65% de nos malades.Tous les patients ont eu une cervicotomie avec examen histologique. Le carcinome épidermoide était retrouvé dans 70 % des cas, alors que 11% des malades avaient un adénocarcinome
et 1,5% avaient un mélanome. La chirurgie a été indiquée pour 25 malades .Une radiothérapie post opératoire aété appliquée pour 21 malades. Le protocole associant à la radiothérapie, une chimiothérapie néo adjuvante était indiqué chez 27 malades. La survie globale moyenne était de 2,5 ans.
Conclusion : Le pronostic était significativement aggravé par : l’âge supérieur à 65 ans, le stade N3 et l’envahissement ganglionnaire avec rupture capsulaire.

Mots-clés : adénopathie – cou – métastase – tumeurs primitives inconnues – chirurgie – radiothérapie – chimiothérapie – pronostic.


Introduction: Cervical lymph node metastases of squamous cell carcinoma from an unknown primary site constitute about 3-5% of the total head and neck cancer, cases. The management of these patients is still a therapeutic challenge.
Objective: The aim of the present study was to analyze the diagnosis procedures and therapeutic approach and report the impact of different radiotherapy techniques on the prognosis of patients
Patients and methods: A retrospective study included 80 cases of cervical lymph node metastasis of squamous cell carcinoma from an unknown primary site wich was admitted between 1980 and 2007.
Results: Diagnostic procedures include a clinical evaluation and a panendoscopy of the upper aerodigestive tract with biopsies from all suspicious sites. Fine needle aspiration was done in 65 % of cases. All patients received excisional biopsy. Squamous cell carcinoma was the most common histotype (70%) undiffecrenciated in 17,5 % followed by denocarcinoma (11 %), and melanoma (1,5%). Therapeutic approaches include surgery (neck dissection) was proposed in 25 cases, with post-operative radiotherapy in 21 cases. A combination of chemotherapy and radiotherapy was performed in 25 cases. The survival rate was 2,5years .
Conclusion: Certain clinical factors, like an age > 65 years, nodal stage N3, lymph node involvement with extracapsular tumor extension are associated with a reserved prognosis.

Keywords: lymph node - Head and neck – Metastasis-Unknown primary tumor, surgery radiotherapy, chemotherapy, prognosis.




AJOL African Journals Online