PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal Tunisien d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



L’acupuncture : comme alternative dans la prise en charge de la paralysie faciale peripherique idiopathique : experience tunisienne

J Marrakchi, I Souli, N Kaffel, L Zakraoui, L Jouini, R Lahiani, K Khammassi, M Ben Salah, M Ferjaoui

Abstract


La paralysie faciale périphérique idiopathique ou à frigoré (PfPi) est la plus fréquente des paralysies faciales. Elle pose un problème thérapeutique malgré la diversité des traitements proposés. L’acupuncture est une des alternatives proposées parmi cet arsenal thérapeutique. Le but de ce travail est d’évaluer l’apport de l’acupuncture dans le traitement de la PfPi et de dégager les différents facteurs pronostiques pouvant influencer la récupération de la fonction faciale. Notre étude a regroupé 40 patients porteurs de PfPi recrutés aux services d’ORL de l’hôpital régional de Jendouba et de l’hôpital de Charles Nicolle sur une période de 14 mois et pris en charge aux centres d’acupuncture à l’hôpital Mongi Slim et à l’hôpital régional de Jendouba. Tous les patients ont été traités, auparavant, selon le concept de la médecine occidentale, et n’ont été adressés qu’après échec du traitement médical conventionnel. L’évaluation de notre travail est basée sur deux tests : le testing musculaire de freyss et le grading de House et Brackman. L’étude statistique s’est basée sur le logiciel « SPSS ». Les résultats de cette étude montrent que le traitement par acupuncture trouve son indication lorsque le traitement médical conventionnel a échoué, même après un long délai de consultation.

Mots-clés : paralysie faciale périphérique, acupuncture, traitement.

The Bell’s palsy is the most common peripheral facial paralysis. it poses a therapeutic problem despite the diversity of treatments. Acupuncture is an alternative among the proposed therapeutic arsenal. The purpose of this study was to evaluate the contribution of acupuncture in the treatment of facial paralysis and to identify different prognostic factors that may influence the recovery of facial function. Our study included 40 patients with Bell’s palsy recruited in the services of ENT in Jendouba hospital and Charles Nicolle hospital over a period of 14 months and supported in centers of acupuncture in Mongi Slim hospital and Jendouba hospital. All patients were previously under the concept of medical treatment, and were sent after failure of this treatment. The evaluation of our work is based on two tests: muscle testing of freyss and grading of House and Brackman. The study is based on statistical software "SPSS". The results of this study show that treatment with acupuncture is indicated in Bell’s palsy when conventional medical treatment has failed and even after a long period of consultation.

Keywords: facial palsy, acupuncture, treatment.




AJOL African Journals Online