PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal Tunisien d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Le Mélanome Malin Des Cavités Nasosinusiennes : A Propos D\'un Cas

S Kharrat, S Sahtout, M Oukhai, MH Ben Mansour, S Trabelsi, N Beltaief, S Hachicha, G Besbes

Abstract




Introduction : Le mélanome malin primitif naso-sinusien est une affection très rare et de mauvais pronostic. Elle compte pour environ 90% des tumeurs cutanéo-muqueuses et seulement 4% des cancers naso-sinusiens. Cas clinique : Les auteurs rapportent un cas de mélanome malin des fosses nasales chez une patiente de 53 ans. Le tableau clinique était dominé par une obstruction nasale gauche associée à une épistaxis intermittente. Le diagnostic a été confirmé par l\'examen histologique et le traitement a été basé uniquement sur la chimiothérapie. L\'évolution était défavorable avec décès de la patiente à un an de suivi. Discussion : Les mélanomes malins des fosses nasales représentent 8 % des mélanomes cervico-faciaux. Cette tumeur se voit surtout chez l\'adulte à partir de la 6ème décade sans prédilection de sexe. Les symptômes les plus communément observés sont l\'obstruction nasale et les épistaxis. L\'aspect endoscopique est généralement celui d\'un bourgeon charnu polypoïde très pigmenté brun noir ou achromique rosé unilatéral. Le traitement reste essentiellement chirurgical consistant une exérèse large par voie externe. La radiothérapie et la chimiothérapie sont parfois proposées pour des cas non chirurgicaux ou évolués.
Introduction: Primary malignant melanoma of the nasal and paranasal sinuses is a rare disease characterized by a poor prognosis. It counts for 90% of skin and mucosal tumours and less than 4% of sinonasal cancers. Case report: The authors report a case of malignant melanoma of the nasal cavity in a 53 years old patient. The clinical
feature was dominated by a left nasal obstruction and intermittent epistaxis. The diagnosis has been confirmed by histological examination and the treatment course was based on chemotherapy alone. The course was marked by the death of the patient within one year.
Discussion: Sinonasal melanoma counts for 8% of head and neck melanoma. It\'s seen in 6th decade without predilection of sex. Nasal obstruction and epistaxis are the most frequent onset symptoms. The most endoscopic feature is a brown, black or non chromatic polyp. Surgery is the main indication with a large excision by external course. Chemotherapy and radiotherapy are proposed for out of surgery cases.
Keywords: Malignant melanoma, Nasal cavity

Journal Tunisien d\'ORL et de chirurgie cervico-faciale Vol. 18 2007: pp. 40-42



AJOL African Journals Online