PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal Tunisien d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Implantation cochléaire et malformation de l’oreille interne

G Besbes, S Kharrat, S Tababi, H Rhouma, R Zainine, N Beltaief, E Menif, S Sahtout

Abstract


Les indications de l'implant cochléaire se sont élargies depuis 1995. La plupart des candidats à l'implant sont des enfants sourds profonds congénitaux. L'implant peut actuellement se discuter dans certains cas particuliers notamment chez des enfants présentant une malformation de l'oreille interne (vésicule unique, malformation de type Mondini, Mondini-like, dilatation de l'aqueduc du vestibule). Les risques sont chirurgicaux et infectieux : geyser à la cochléostomie, paralysie faciale, otoliquorrhée secondaire et méningite. Nous rapportons le cas d’une fille âgée de 4 ans et 8 mois qui a présenté suite à un traumatisme minime une surdité brutale totale bilatérale qui n’a pas récupéré sous traitement médical. L’audiométrie avait confirmé la surdité bilatérale et l’examen orthophonique a retrouvé un langage oral bien conservé. Une imagerie a été pratiquée mettant en évidence une dilatation bilatérale des aqueducs du vestibule et des sacs endolymphatiques avec un aspect normal de la cochlée et des canaux semi-circulaires. La patiente a bénéficiée d’une implantation cochléaire gauche avec des suites simples et un excellent résultat à 2 ans.

Mots-clés : Implant cochléaire, malformation de l’oreille interne.




AJOL African Journals Online