PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal Tunisien d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Papillome inverse diagnostic et traitement

A Charfi, N Sayah, Z Khelifa, H Chahed, A Tabbabi, R Zainine, N Beltaief, S Sahtout, G Besbes

Abstract


Objectif :Le papillome inversé nasosinusien (PINS) est une tumeur nasosinusienne bénigne qui présente un haut potentiel d’agressivité locale, un risque élevé de récidives et un risque imprévisible d’association et/ou de transformation maligne. Dans ce travail, nous nous proposons d’étudier les éléments du diagnostic et de préciser les modalités de prise
en charge thérapeutique.
Matériel et méthodes: Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 26 cas de papillome inversé nasosinusien diagnostiqués et traités sur une période de11 ans (2000 à 2010).
Résultats : L’âge moyen de nos patients était de 53,24 ans avec des extrêmes allant de 28 à 91 ans. Le sexe ratio était de 4,2. Le motif de consultation était une obstruction nasale unilatérale dans tous les cas. L’endoscopie nasale avait retrouvé une formation polypoïde polylobée dans tous les cas, qui provenait du méat moyen dans 14 cas. La TDM a été réalisée dans tous les cas. L’IRM a été demandée devant une extension au sinus frontal, au sinus sphénoïde, à la fosse ptérygo-maxillaire et à l’orbite. Le traitement était chirurgical dans tous les cas. La voie endonasale a été adoptée chez 15 patients, la voie paralatéronasale a été réalisée chez 6 cas et on a eu recours à la voie combinée chez 5 patients. Deux patients ont eu une radiothérapie post-opératoire. L’évolution était bonne avec un recul moyen de 14 mois. On a noté deux cas de récidive.
Conclusion : Le papillome inversé est une tumeur rare, souvent bénigne, caractérisée par son évolutivité locale, sa tendance à la récidive et une possible transformation maligne. La chirurgie endonasale est actuellement une alternative de première intention et non exclusive pour le traitement des PI non dégénérés.

Mots-clés : Papillome inversé - diagnostic - chirurgie transfaciale - chirurgie endoscopique.




AJOL African Journals Online