Morbidité et facteurs de risque de mortalité néonatale dans un hôpital de référence de Douala

  • DCK Koum
  • NE Essomba
  • GP Ngaba
  • S Sintat
  • PK Ndombo
  • Y Coppieters
Keywords: Mortalité néonatale, Laquintinie, Douala, Cameroun

Abstract

Introduction: cette étude avait pour but d'étudier la mortalité néonatale hospitalière et les facteurs associés, dans un hôpital de référence de la
ville de Douala au Cameroun.

Méthodes: il s'agit d'une étude de cohorte prospective qui s'est déroulée du 1er janvier au 31 avril 2014 dans l'unité de néonatologie de l'hôpital Laquintinie de Douala. Les nouveau-nés de 0 à 28 jours étaient concernés. Les données sociodémographiques, cliniques et l'évolution hospitalière ont été enregistrées. La durée moyenne d'hospitalisation était de 9,9± 6,9. Les tests du Chi2, de Student et une analyse bivariée ont permis de mesurer les associations entre variables. A l'aide de la régression multivariée les facteurs associés à la mortalité ont été déterminés. Le taux de significativité était de 0,05.

Résultats: au total,350 nouveau-nés ont été inclus, avec un taux de mortalité de 20,3%. L'hyperthermie était le principal motif de consultation avec 102 (29%) patients. Les principales affections associées au décès étaient: les infections 39 (54,9%) (p = 0,0001), la prématurité 31 (43,6%) (p < 0,05), les troubles de l'adaptation 23 (32,4 %) (p < 0,005), les encéphalopathies 5 (7%) (p < 0,005) et le paludisme 5 (7 %) (p = 0,03). L'on notait comme facteurs associés à cette mortalité, la naissance hors de l'hôpital 51(71,8%) (p< 0,005), la présentation de siège (p = 0,02), l'âge gestationnel < 0,005), l'âge < 1500g (p < 0,005).

Conclusion: le contrôle des facteurs associés à la mortalité peut conduire à une réduction de la mortalité néonatale.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688