PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Morbidité et facteurs de risque de mortalité néonatale dans un hôpital de référence de Douala

DCK Koum, NE Essomba, GP Ngaba, S Sintat, PK Ndombo, Y Coppieters

Abstract


Introduction: cette étude avait pour but d'étudier la mortalité néonatale hospitalière et les facteurs associés, dans un hôpital de référence de la
ville de Douala au Cameroun.

Méthodes: il s'agit d'une étude de cohorte prospective qui s'est déroulée du 1er janvier au 31 avril 2014 dans l'unité de néonatologie de l'hôpital Laquintinie de Douala. Les nouveau-nés de 0 à 28 jours étaient concernés. Les données sociodémographiques, cliniques et l'évolution hospitalière ont été enregistrées. La durée moyenne d'hospitalisation était de 9,9± 6,9. Les tests du Chi2, de Student et une analyse bivariée ont permis de mesurer les associations entre variables. A l'aide de la régression multivariée les facteurs associés à la mortalité ont été déterminés. Le taux de significativité était de 0,05.

Résultats: au total,350 nouveau-nés ont été inclus, avec un taux de mortalité de 20,3%. L'hyperthermie était le principal motif de consultation avec 102 (29%) patients. Les principales affections associées au décès étaient: les infections 39 (54,9%) (p = 0,0001), la prématurité 31 (43,6%) (p < 0,05), les troubles de l'adaptation 23 (32,4 %) (p < 0,005), les encéphalopathies 5 (7%) (p < 0,005) et le paludisme 5 (7 %) (p = 0,03). L'on notait comme facteurs associés à cette mortalité, la naissance hors de l'hôpital 51(71,8%) (p< 0,005), la présentation de siège (p = 0,02), l'âge gestationnel < 0,005), l'âge < 1500g (p < 0,005).

Conclusion: le contrôle des facteurs associés à la mortalité peut conduire à une réduction de la mortalité néonatale.




http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.20.258.5648
AJOL African Journals Online