PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Facteurs de risque de l’inobservance thérapeutique chez les patients schizophrènes: étude cas- témoins

C Aarab, F Elghazouani, R Aalouane, I Rammouz

Abstract


Les progrès réalisés dans le traitement de la schizophrénie n'ont jusqu'ici pas modifié de manière radicale l'importance de l'adhésion des patients à leur médication. L'objectif de ce travail est d'identifier les facteurs de risque de l'abandon du traitement sur un échantillon marocain de malades  schizophrènes. C'est une étude transversale menée au centre   psychiatrique universitaire de Fès sur une période de 4 mois. Les malades inclus présentaient une schizophrénie ou un trouble schizo-affectif,  sélectionnés en deux groupes observant et non observant. L'évaluation de l'observance a été faite par un hétéro-questionnaire comprenant une liste de causes d'abandon du traitement avec des réponses par oui ou non et à l'aide de l'échelle MARS (Medication Adherence Rating Scale).Le traitement statistique des résultats a été réalisé par le logiciel Epi Info version 3.5.1. On a recruté 164 participants, 112 étaient des malades non observants à leur traitement (cas) et 52 patients bien observants (témoins). L'âge  moyen est 31 ans, avec une prédominance masculine. Les facteurs de risque d'inobservance thérapeutique sont: l'âge jeune, le sexe masculin, le célibat, les troubles addictifs. Les principales raisons d'abandon du   traitement sont le changement fréquent du médecin, le manque   d'informations sur la maladie, un mauvais insight et les effets secondaires des antipsychotiques. Le groupe de schizophrènes non adhérents à leur traitement pharmacologique avait un score élevé à l'échelle MARS dans 80% cas. Ces résultats doivent être pris en considération par le personnel soignant pour optimiser l'observance thérapeutique chez les patients souffrant de schizophrénie.



AJOL African Journals Online