PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Maladie de Horton révélée par une dyspnée

M Mahfoudhi, H Mamlouk, S Turki, A Kheder

Abstract


Les manifestations pleuro-pulmonaires de la maladie de Horton sont rares et peu connues. Elles peuvent être inaugurales, à l'origine d'un retard à la prise en charge si elles sont méconnues. Il s'agissait d'un patient âgé de 75 ans, admis pour une dyspnée, une toux chronique et une fièvre. Il a reçu une antibiothérapie et a bénéficié d'une fibroscopie bronchique avec lavage broncho-alvéolaire à la recherche d'un germe, qui a révélé plutôt, une alvéolite lymphocytaire. L'évolution était marquée par la persistance des signes cliniques et du syndrome inflammatoire biologique. Un angio-scanner thoracique et une échographie cardiaque étaient sans anomalies. Une origine cardiaque, musculaire, hématologique, néoplasique, vasculaire ou métabolique de la dyspnée a été éliminée. Une maladie de Horton a été évoquée. La biopsie de l'artère temporale a confirmé le diagnostic d'une maladie de Horton. L'évolution sous corticothérapie était marquée par la disparition des signes cliniques et biologiques. Les manifestations pleuro-pulmonaires au cours de la maladie de Horton sont rares, et classiquement, rarement révélatrices de la maladie. La dyspnée peut initialement égarer le diagnostic vers d'autres étiologies notamment infectieuses. Le but de ce travail est d'insister sur le fait que la  connaissance de ces différentes manifestations respiratoires au cours de la maladie de Horton (toux persistante, dyspnée, épanchement pleural) est utile au clinicien afin de prescrire une corticothérapie, chez un sujet le plus souvent âgé ayant un état fébrile et inflammatoire prolongé, permettant ainsi d'éviter l'apparition de complications.



AJOL African Journals Online