PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Lupus érythémateux systémique induit par l’isoniazide: une complication rare à craindre

M Jguirim, A Jbeli, HB Brahim, A Mhenni, M Youssef, M Touzi, S Zrour, I Bejia, N Bergaoui

Abstract


Le lupus induit est défini comme un syndrome lupique généralement cutanéo-articulaire secondaire à une exposition continue à un traitement et qui disparaît après arrêt de celle-ci. Nous rapportons deux cas de lupus induit par l'Isoniazide. Il s'agissait de deux femmes âgées respectivement de 30 et 35 ans. Elles présentaient un lupus induit par l'isoniazide après un et deux mois de traitement d'une tuberculose ganglionnaire. La maladie s'est manifestée par des signes articulaires, une éruption cutanée, une leucopénie et une anémie. Les anticorps antinucléaires et les anticorps antihistone étaient présents dans le sérum des deux malades. L'évolution était favorable après arrêt de l'isoniazide et une corticothérapie per os. Les médicaments antituberculeux notamment l'isoniazide sont responsables d'effets indésirables fréquents. Le lupus induit doit être évoqué lorsqu'un patient présente un tableau clinico-biologique évocateur.



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.20.181.5470
AJOL African Journals Online