PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Gastrites chroniques à hélicobacter Pylori: Évaluation des systèmes OLGA et OLGIM Helicobacter pylori gastritis: Assessment of OLGA and OLGIM staging systems

Sana Ben Slama, Dorra Ben Ghachem, Amen Dhaoui, Mohamed Taieb Jomni, Mohamed Hédi Dougui, Khadija Bellil

Abstract


La gastrite chronique à Helicobacter pylori (H pylori) présente un risque de cancérisation en rapport avec l'atrophie et la métaplasie intestinale. Deux nouvelles classifications, OLGA (Operative Link on Gastritis Assessment) et OLGIM (Operative Link on Gastritic Intestinal Metaplasia assessment) ont été proposées pour individualiser les formes à haut risque évolutif (stades III et IV). Le but de ce travail est d'évaluer les classifications de OLGA et de OLGIM au cours des gastrites chroniques à H pylori. Nous avons réalisé une étude descriptive transversale portant sur 100 cas de gastrite chronique à H pylori. La réévaluation des paramètres du Sydney System de l'atrophie et de la métaplasie intestinale, de l'antre et du corps gastrique, a permis de définir respectivement les stades OLGA et OLGIM. Le risque évolutif de nos gastrites à H pylori était de 6% selon OLGA et de 7% selon OLGIM. Une liaison significative a été révélée entre l'âge et OLGA. Les gastrites à haut risque selon OLGIM, étaient significativement associées à une atrophie modérée à sévère. Les formes à haut risque selon OLGA s'associaient dans plus de 80% des cas à une métaplasie intestinale. OLGA et OLGIM présentaient une corrélation positive et hautement significative entre elles avec une discordance évaluée à 5%. Les classifications de OLGA et OLGIM, en complément au Sydney System, permettent de sélectionner les formes de gastrites à haut risque nécessitant une surveillance étroite.

Key words: Gastrite chronique, helicobacter pylori, atrophie gastrique, métaplasie intestinale, classification




http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.23.28.8839
AJOL African Journals Online