Facteurs prédictifs de l’échec du Traitement Préventif Intermittent du paludisme à la sulfadoxine – pyriméthamine (TPIp-SP) dans une population de femmes enceintes à Yaoundé

  • Félix Essiben
  • Pascal Foumane
  • Marcelle Aurelie Tsafack de Nguefack
  • Filbert Eko Eko
  • Philip Nana Njotang
  • Robinson Mbu Enow
  • Emile Telesphore Mboudou

Abstract

Introduction: Le traitement préventif intermittent à la sulfadoxine-pyriméthamine (TPIp-SP) est recommandé pour prévenir le paludisme pendant la grossesse. Nous avons recherché les facteurs associés à l'échec de cette stratégie. Méthodes: Nous avons mené une étude cas - témoins dans deux formations sanitaires de Yaoundé, du 1er Mai 2014 au 30 Avril 2015. Les femmes enceintes sous TPIp-SP hospitalisées pour paludisme ayant un Test de Diagnostic Rapide (TDR) positif (cas) étaient comparées aux femmes enceintes sous TPIp-SP ayant un TDR négatif (témoins). Les logiciels Epi info 7 et SPSS 18.0 ont été utilisés avec P<0,05 comme seuil de significativité. Résultats: Nous avons recruté 234 sujets, 109 cas (46,6%) et 125 témoins (53,4%). Les facteurs associés retrouvés étaient : la primiparité (P=0,03 ; OR=1,15; IC= 0,32 - 4,10), la non utilisation de la MILDA (P=0,006 ; OR= 2,31 ; IC= 1,26 - 4,25), un antécédent d'hospitalisation pour paludisme (P=0,007 ; OR= 2,19 ; IC= 1,23 - 3,89), le début de la TPIp-SP après la 28ème semaine de grossesse (P=0,001, OR= 3,55; IC= 1,7 - 7,61). Après régression logistique, la primiparité (P=0,024 ; OR=2,01 ; IC=1,1-3,7) et un antécédent d'hospitalisation pour paludisme (P=0,001 ; OR=2,83 ; IC=1,50-5,4) restaient associés à l'échec du TPIp-SP. Conclusion: Un antécédent d'hospitalisation pour accès palustre et la primiparité sont des facteurs prédictifs indépendants de l'échec de la TPIp-SP.

Pan African Medical Journal 2016; 23

Author Biographies

Félix Essiben
Département de Gynécologie-Obstétrique, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé, Cameroun; Hôpital Central de Yaoundé (HCY), Cameroun
Pascal Foumane
Département de Gynécologie-Obstétrique, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé, Cameroun; Hôpital Gynéco-obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé, Cameroun
Marcelle Aurelie Tsafack de Nguefack
Institut de Technologie Médicale de Yaoundé
Filbert Eko Eko
Hôpital Central de Yaoundé (HCY), Cameroun; Institut de Technologie Médicale de Yaoundé
Philip Nana Njotang
Département de Gynécologie-Obstétrique, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé, Cameroun; Hôpital Central de Yaoundé (HCY), Cameroun
Robinson Mbu Enow
Département de Gynécologie-Obstétrique, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé, Cameroun; Hôpital Central de Yaoundé (HCY), Cameroun
Emile Telesphore Mboudou
Département de Gynécologie-Obstétrique, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé, Cameroun; Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Douala, Cameroun
Published
2016-07-12
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688