Spectre des maladies cérébro-vasculaires chez le sujet jeune à Douala

  • Yacouba Njankouo Mapoure
  • Marc Foé Essissima
  • Hamadou Ba
  • Bertrand Hugo Mbatchou Ngahane
  • Gérard Beyiha
  • Henry Namme Luma
  • Albert Sone Mouelle
  • Alfred Kongnyu Njamnshi

Abstract

Introduction: Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) constituent la seconde cause de mortalité dans le monde. Au Cameroun, les AVC du sujet jeune ne sont pas étudiés. L’objectif de ce travail était de déterminer la proportion des AVC du sujet jeune, les facteurs de risque cérébrovasculaire (FRCV) et de rechercher les facteurs prédictifs de décès intra-hospitalier à l’Hôpital Général de Douala (HGD). Méthodes: Il s’agissait d’une étude de cohorte prospective menée à l’HGD pendant une durée de 5 ans incluant les sujets âgés de 15 à 45 ans ayant fait un AVC confirmé par imagerie cérébrale. L’analyse univariée avait permis de déterminer les facteurs associés au décès et les facteurs ayant un p = 0,200 avaient été inclus pour l’analyse multivariée afin de déterminer les facteurs prédictifs de décès intra-hospitaliers. Résultats: 511 patients avaient été admis pour AVC dont 78 sujets jeunes (15,26%). Le sexe masculin était majoritaire (62,8%) et l’âge moyen des patients était de 38,36 ± 5,83 ans. L’hypertension artérielle (74,35%), l’alcoolisme (38,46%), les dyslipidémies (14,10%), le diabète (12,82%), l’obésité (11,53%) et le tabagisme (10,25%) étaient les principaux FRCV. Les AVC hémorragiques représentaient 56% des cas dont 11% d’hémorragie sousarachnoïdienne. La mortalité était de 26,92%. Le score de Glasgow inférieur 9/15 était apparu comme un facteur prédictif indépendant de décès intra-hospitalier (p = 0,02 ; OR = 0,12 ; IC 95% = 0,02-0,75). Conclusion: La proportion des AVC du sujet jeune est élevée ainsi que la mortalité. Les FRCV sont classiques et surtout modifiables d’où l’intérêt primordial de la sensibilisation, du dépistage précoce de la prise en charge des FRCV.

Pan African Medical Journal 2016; 23

Author Biographies

Yacouba Njankouo Mapoure
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Marc Foé Essissima
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Hamadou Ba
Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, Université de Yaoundé I, Cameroun
Bertrand Hugo Mbatchou Ngahane
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Gérard Beyiha
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Henry Namme Luma
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Albert Sone Mouelle
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Alfred Kongnyu Njamnshi
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Douala, Hôpital Général de Douala, Cameroun
Published
2016-07-16
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688