PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Aspects cliniques et thérapeutiques des anomalies de la jonction pyélo-urétérale au CHU du point G

Aly Tembely, Amadou Kassogué, Honoré Berthé, Zanafon Ouattara

Abstract


Cette étude a été faite pour analyser les aspects cliniques et thérapeutiques des anomalies de la jonction pyélo-urétérale. Etude transversale et descriptive portant sur 35 cas d'anomalies de la jonction pyélo-urétérale (AJPU) colligés au service d'Urologie du CHU du Point G durant une période de 4 ans (Janvier 2010 au Décembre 2014). Les données ont été recueillies sur les fiches d'enquête, les dossiers médicaux et les registres du bloc. Les données sociodémographique, clinique et thérapeutique ont été saisies sur Microsoft Word 2007 et analysées sur Excel 2007 et SPSS 18.0. 35 cas d'AJPU ont été colligés en 4 ans. La moyenne d'âge était de 29,3 ans. La douleur lombaire était le motif de consultation le plus fréquent soit 40 %. 20 % des patients ont été en consultation pour la première fois 10 ans d'évolution symptomatique. Une destruction rénale avait été observée dans 28,6 %. Le couple Echographie + UIV a permis d'établir le diagnostic chez 37,1 %. La complication lithiasique était présente chez 17,1 % des patients. 51,4 % des patients ont reçu une pyéloplastie à ciel ouvert selon Anderson KUSS. L'anomalie de la jonction pyélo-urétérale dans notre étude a été caractérisée par un retard de consultation avec des complications redoutables. La chirurgie à ciel ouvert a été le gold standard avec des résultats satisfaisants. L'endopyéloplastie, la cure de la jonction coelioscopique sont des chirurgies mini invasives non disponible chez nous mais à encourager et à intégrer dans l'arsenal thérapeutique.

Pan African Medical Journal 2016; 23



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.23.256.6950
AJOL African Journals Online