PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les surdosages aux antivitamines K à Dakar: aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs

Khadidiatou Dia, Simon Antoine Sarr, Mohamed Cherif Mboup, Djibril Marie Ba, Pape Diadie Fall

Abstract


Les antivitamines K (AVK) sont largement utilisées dans la prévention et le traitement curatif des accidents thromboemboliques. Les objectifs de ce travail étaient de décrire les aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs des surdosages en AVK et d’en déterminer les facteurs hémorragiques. Il s’agit d’une étude descriptive, transversale monocentrique réalisée à l’Hôpital Principal de Dakar. Tous les patients qui présentaient un INR supérieur à 5 étaient inclus. Etaient étudiés le sexe, l’âge du patient, l’AVK utilisé, l’ancienneté de sa prise, les indications, la valeur de l’INR, les médicaments associés, la présence d’hémorragie, la prise en charge immédiate et l’évolution. Nous avons inclus 154 patients. L’acénocoumarol était l’AVK le plus prescrit. Le sexe ratio était en faveur des femmes. L’âge moyen était de 63 ans. Le surdosage était asymptomatique chez 43% des patients. Les hémorragies étaient représentées principalement par des gingivorragies, épistaxis. Des hémorragies majeures étaient présentes chez 8,6% des patients représentées par des mélénas chez 6 patients (3,9%), un hématome musculaire profond chez 2 patients (1,3%) et des hématomes cérébraux intra-parenchymateux chez 2 autres. Deux patients présentaient un collapsus cardiovasculaire avec déglobulisation. Une prise d’AINS était notée chez 21% des patients. Les AVK ont été transitoirement arrêtés chez tous les patients. La mortalité était de 2% par hémorragie intracrânienne. La réduction des surdosages aux AVK passe par une maitrise par le personnel soignant des facteurs de surdosage et par bonne éducation thérapeutique des patients.

The Pan African Medical Journal 2016;24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.186.8256
AJOL African Journals Online