PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les grosses bourses aiguës au centre hospitalier de Louga, Sénégal: aspects épidémiologiques, étiologiques et thérapeutiques

Ibrahima Diabaté, Bouréima Ouédraogo, Mbaye Thiam

Abstract


Introduction: Les grosses bourses aiguës (GBA) sont des motifs fréquents de consultation en urgence. Cette étude vise à déterminer la fréquence hospitalière des GBA au Centre Hospitalier Régional Amadou Sakhir Mbaye (CHRASM) de Louga au Sénégal, à identifier les formes cliniques et à évaluer les modalités de prise en charge. Méthodes: Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive portant sur 114 patients reçus pour GBA au CHRASM de Louga, de mai 2010 à août 2013. Les variables étudiées étaient: la fréquence des GBA parmi les grosses bourses (GB) et les urgences urologiques, l’âge, le délai de consultation, les causes, le traitement, l’évolution post-thérapeutique et la durée d’hospitalisation. Résultats: Au cours de la période d’étude, 356 GB et 420 urgences urologiques ont été enregistrées. Ainsi, les 114 cas de GBA recensés représentaient 32,0 % des GB et 27,1 % des urgences urologiques. La moyenne d’âge était de 42,25 ± 25ans (extrêmes de 5 mois et 89 ans). Le délai moyen de consultation était de 4 jours. Le diagnostic évoqué à l’admission était: une orchi-épididymite aiguë (n=66), une GBA abcédée (n=18), une suspicion de torsion du cordon spermatique (n=14), une GBA traumatique (10 cas), une hernie inguino-scrotale étranglée (06 cas). Le traitement a été exclusivement médical dans 66 cas (57,8 %). L’exploration chirurgicale qui était indiquée chez 48 patients, a été effectuée chez 45 d’entre eux (93,7 %), trois patients (6,2 %) l’ont refusé. Au total, il y a eu 9 cas d’orchidectomies et 36 procédures conservatrices. La durée moyenne d’hospitalisation était de 3± 2 jours. Quatre vingt et un patients (71,0 %) ont été hospitalisés pendant 24 heures au moins; ils étaient répartis en 42 patients chirurgicaux et 39 patients médicaux. Aucun cas de décès n’a été enregistré. Conclusion: Les GBA sont fréquentes dans notre structure, tous les âges sont concernés. Elles sont dominées par les GBA d’origine infectieuse, les torsions du cordon spermatique et les traumatismes des bourses. Le retard à la consultation est souvent la règle, ce qui met en jeu le pronostic fonctionnel du testicule.

Pan African Medical Journal 2016; 24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.214.9876
AJOL African Journals Online