PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Quelle est la place de la toxine botulique dans le traitement de l’hyperplasie bénigne de prostate?

Adil Mazdar, Ali Bedouche, Sinane Zoughari, Ahmed Ibrahimi, Hachem El Sayegh, Ali Iken, Lounis Benslimane, Yassine Nouini

Abstract


La toxine botulique (TB) a fait son apparition en urologie dans le champ de la neuro-urologie comme traitement de la dyssynergie vésico-sphinctérienne et de l'incontinence par hyperactivité détrusorienne neurogène. Son action est maintenant clairement démontrée et constitue désormais un traitement largement utilisé dans l'hyperactivité vésicale neurogène. La toxine botulique peut-elle constituer un traitement efficace de l'hyperplasie bénigne de prostate (HBP)? L’injection intraprostatique de TB a récemment été étudiée dans le traitement de l’HBP. Elle semble permettre une amélioration importante des symptômes urinaires sans effets secondaires significatifs et pourrait donc représenter une alternative mini-invasive intéressante aux traitements classiques de l’HBP. Les avantages de son utilisation sont la simplicité de sa mise en oeuvre, l'absence d'effets secondaires rapportés et sa durée d'action prolongée. Des études soigneusement menées, prospectives, contrôlées portant sur des effectifs plus grands sont désormais nécessaires pour confirmer ces premiers résultats. Nous proposons a à travers ce travail une exposition des connaissances actuelles des mécanismes d’action de la TB au niveau prostatique et les résultats des principales études cliniques dans l’HBP.

The Pan African Medical Journal 2016;24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.309.4731
AJOL African Journals Online