Récidive après dix ans de tumeur de granulosa de l’ovaire: à propos de deux cas et revue de la littérature

  • Soufya Majdoul
  • Nezha Tawfiq
  • Zouhour Bourhaleb
  • Nora Naqos
  • Amina Taleb
  • Zineb Bouchbika
  • Nadia Benchakroun
  • Hassan Jouhadi
  • Souha Sahraoui
  • Abdelatif Benider

Abstract

Les tumeurs à cellules de la granulosa (TG) de l’ovaire sont des tumeurs rares appartenant au groupe des tumeurs des cordons sexuels et du stroma. Elles représentent 0,6 à 3 % de l’ensemble des tumeurs de l’ovaire et 5 % des tumeurs malignes On distingue deux types: le type juvénile (TGJ) qui se caractérise par son agressivité et le type adulte (TGA) qui est le type le moins agressif et le plus fréquent. Les rechutes de TG de l'ovaire surviennent généralement dans les cinq ans, elles sont rarement sous forme de métastases péritonéales ou locales. Bien que, des options de traitement y compris la chirurgie avec ou sans chimiothérapie et ou radiothérapie ont été rapportés pour le traitement des récidives des TG, il n'y a aucune prise en charge standardisée de récidive de cette maladie. Ici, nous rapportons notre stratégie thérapeutique dans la prise en charge des récidives tardives, après dix ans, de la TG sous forme de carcinose péritonéale pour deux patientes avec une revue de la littérature.

The Pan African Medical Journal 2016;25

Author Biographies

Soufya Majdoul
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Nezha Tawfiq
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Zouhour Bourhaleb
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Nora Naqos
Service d’Oncologie Médicale, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Amina Taleb
Service d’Oncologie Médicale, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Zineb Bouchbika
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Nadia Benchakroun
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Hassan Jouhadi
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Souha Sahraoui
Service de Radiothérapie, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Abdelatif Benider
Centre Mohammed VI de Traitement des Cancers, Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Hassan II de Casablanca, Maroc
Published
2016-10-05
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688