Tumeur à cellules de Sertoli-Leydig de l’ovaire: à propos d’un cas chez une jeune fille de 22 ans

  • Diallo Moussa Centre Service de Gynécologie-Obstétrique, Centre Hospitalier National de Pikine Sis Camp de Thiaroye, Dakar, Sénégal,
  • Diouf Abdoul Aziz Centre Service de Gynécologie-Obstétrique, Centre Hospitalier National de Pikine Sis Camp de Thiaroye, Dakar, Sénégal,
  • Diallo Astou Coly Niassy Gynécologique et Obstétricale de l’Hôpital Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
  • Koulimaya Cyre Espérence Centre Service de Gynécologie-Obstétrique, Centre Hospitalier National de Pikine Sis Camp de Thiaroye, Dakar, Sénégal,
  • Diouf Alassane Centre Service de Gynécologie-Obstétrique, Centre Hospitalier National de Pikine Sis Camp de Thiaroye, Dakar, Sénégal,
Keywords: Tumeur, Sertoli-leydig, ovaire, virilisation

Abstract

Les tumeurs à cellules de Sertoli et Leydig sont des tumeurs sécrétantes rares du mésenchyme et des cordons sexuels. Cependant elles constituent
l’une des tumeurs le souvent responsables de syndrome de virilisation. La certitude diagnostique est histologique après la chirurgie et il n’ y'a pas
de signe échographie spécifique malgré la forte présomption clinique. Le pronostic comme la plupart des néoplasies est lié au degré de
différenciation cellulaire et la présence d’éléments hétérologue en leur sein. L’objectif de notre travail était de rapporter un authentique syndrome
de virilisation chez une jeune fille de 22 ans secondaire à une tumeur non épithéliale de l’ovaire à cellule de Sertoli et à cellule de Leydig. Les
formes peu différenciées des tumeurs de Sertoli-Leydig ont un potentiel de malignité non négligeable. Le traitement est chirurgical, la
chimiothérapie par association de sels de platine et de taxanes constitue un adjuvant intéressant. Le pronostic après la chirurgie est dominé par
des récidives.

 

Sertoli-Leydig cell tumors are rare secreting mesenchymal and sex cord-stromal tumors. However, they constitute one type of tumor most often responsible for virilization syndrome. A definite diagnosis is provided by histological examination following surgical excision of the tumor. It has no characterizing features on ultrasonography, in spite of the strong clinical presumption. Like many neoplasias, prognosis is related to the degree of cellular differentiation and to the presence of heterologous elements. The aim of our study was to report the case of a 22-year old woman suffering from a real virilization syndrome secondary to non-epithelial Sertoli-Leydig cell tumor of the ovary. Poorly differentiated Sertoli-Leydig tumors have high malignant potential. Treatment is surgical; taxane-platinum combination chemotherapy is an interesting adjuvant. Prognosis after surgical resection is related to the risk of relapses.

 

 

Published
2016-09-28
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688