PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les accidents de la vie courante chez l’enfant à Dakar: à propos de 201 cas

Azhar Salim Mohamed, Aloïse Sagna, Mbaye Fall, Ndeye Aby Ndoye, Papa Alassane Mbaye, Aimé Lakh Fall, Alou Diaby, Oumar Ndour, Gabriel Ngom

Abstract


Les accidents de la vie courante (AcVC) sont fréquents chez l’enfant et peuvent être à l’origine de lésions handicapantes et de décès. L’objectif de notre travail était d’étudier les aspects épidémiologiques et lésionnels des AcVC à Dakar. C’est une étude transversale descriptive menée du 1er Janvier 2013 au 30 juin 2013. Les enfants victimes d’accidents domestiques, d’accidents de sport et de loisirs ou d’accidents scolaires ont été inclus. Nous avons étudié des paramètres généraux et des paramètres ayant trait à chaque type d’AcVC. Deux cent et un enfants ont été inclus, ce qui représentait 27% des consultations aux urgences. Il y avait 148 garçons et 53 filles. Les enfants de moins de 5 ans étaient les plus touchés (37,8%). Le football et le jeu de lutte étaient les grands pourvoyeurs d’AcVC. Les AcVC survenaient principalement à domicile (58,2%) et dans les aires de sport et de loisirs (31,8%). Les fractures prédominaient dans les différents types d’AcVC: 54,9% des accidents domestiques, 68,8% des accidents de sport et de loisirs et 40% des accidents scolaires. Au plan épidémiologique, nos résultats sont superposables à la littérature. Les fractures prédominent à l’opposé de la littérature où les contusions sont prépondérantes. Le jeu de lutte est le plus grand pourvoyeur de ces fractures après le football. La connaissance des aspects épidémiologiques et lésionnels permet de mener des campagnes de prévention des AcVC à Dakar.




AJOL African Journals Online