PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Infections à méningocoque lors de purpura fébrile chez l’enfant dans un hôpital marocain: incidence et facteurs cliniques associés

Widad Gueddari, Hayat Sabri, Meryem Chabah

Abstract


Introduction: Le purpura fébrile (PF) fait craindre une infection à méningocoque, et conduit presque toujours à la réalisation d’un bilan et au traitement par une antibiothérapie à large spectre. Notre objectif était de déterminer l’incidence des infections à méningocoque ainsi que les signes cliniques y associés chez les enfants hospitalisés aux urgences pour purpura fébrile. Méthodes: Notre étude était descriptive, rétrospective, menée sur une période de 3 ans au service d’accueil des urgences Pédiatriques de l’Hôpital Universitaire d’Enfants de Casablanca. Les enfants inclus étaient ceux hospitalisés pour PF et qui avaient bénéficié d’une hémoculture, associée ou non à une ponction lombaire. Le logiciel SPSS v.16 a été utilisé pour l’analyse statistique. Résultats: Nous avons inclus 96 enfants dont 49 garçons et 47 filles. La moyenne d’âge était de 53,3 ± 40,5 mois. La moyenne de la température corporelle était de 38,9°C. Une infection à méningocoque a été diagnostiquée chez 35/96 enfants. Une méningococcémie était retenue chez 22 enfants, associée à une méningite chez quatre. Les symptômes et signes physiques significativement associés à une infection à méningocoque étaient la léthargie (p = 0,04), les convulsions (p = 0,01) et la localisation du purpura en dehors du territoire cutané drainé par la veine cave supérieure (p = 0,01). Conclusion: Un PF localisé en dehors du territoire cutané drainé par la veine cave supérieure ou associé à des convulsions est fortement associé à une infection à méningocoque dont l’incidence semble élevée chez l’enfant marocain.




http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2017.28.123.6089
AJOL African Journals Online