PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Liposarcome de la loge rénale: à propos de deux cas avec revue de la littérature

Rajae Tahri, Lamiaa Gamra, Azzedine El Otmany

Abstract


Les sarcomes rétropéritonéaux sont des tumeurs rares et hétérogènes. Nous en présentons deux cas localisés à la loge rénale avec revue de la littérature dans le but d’insister sur les particularités anatomiques et chirurgicales de cette localisation, et sur ses éventuels retentissements pronostiques. Le premier cas de tumeur a été rapporté chez une patiente de 45 ans localisée au niveau de la loge rénale gauche, dont le diagnostic de liposarcome de type myxoïde a été posé sur l’examen anatomo-pathologique de la pièce de résection. Le deuxième cas de tumeur a été rapporté, chez un homme de 70 ans, localisé au niveau de la loge rénale droite, dont le diagnostic de liposarcome dédifférencié a été posé sur l’examen anatomo-pathologique de la pièce de résection. Les sarcomes rétropéritonéaux sont souvent diagnostiqués au stade de masse palpable. Le traitement de référence est la résection tumorale complète avec des marges saines et sans effraction. Dans ce but un élargissement aux organes de proximité est recommandé par certains auteurs. Cependant les contraintes anatomiques de l’espace rétropéritonéal et le volume tumoral souvent important limitent les possibilités d’avoir une clairance satisfaisante. Le scanner et l’imagerie par résonance magnétique sont d’un grand apport. Le diagnostic histologique pose des problèmes, ainsi le recours aux techniques d’immunohistochimie et parfois de biologie moléculaire est d’une grande aide. L’évolution est marquée par la survenue fréquente de récidives. Afin d’optimiser les résultats thérapeutiques de ces tumeurs rares et très variés, une prise en charge multidisciplinaire spécialisée est recommandée.




AJOL African Journals Online