PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les thromboses veineuses profondes des membres thoraciques chez le s ujet noir africain: à propos de 5 cas observés à L'USERC DU CNHU-HKM de Cotonou

Léopold Codjo, Jean Michel Vovor Mawupe, Murielle Hounkponou, Philippe Adjagba, Arnaud Sonou, Jeanne Vehounkpe-Sacca, Yéssoufou Tchabi, Martin Houenassi, Hippolyte Agboton

Abstract


La thrombose veineuse profonde (TVP) du membre thoracique est rare mais grave du fait de sa complication mortelle qui est l'embolie pulmonaire. Dans ce papier, nous rapportons cinq cas afin de contribuer à une meilleure connaissance de cette affection chez le sujet noir africain. Cinq (5) patients ayant une thrombose veineuse du membre thoracique documentée par un écho-doppler veineux ont été observés entre le 01/01/2007 et le 31/12/2012. La prévalence a été de 4,09% sur l'ensemble des thromboses veineuses de membre. L'âge moyen était de 48,8 ± 13,8 ans. La sexratio (H/F) a été de 0,67 pour les femmes. Les causes ont été le cathéter veineux périphérique (40%), les cancers (40%), et la phlébite d'effort (20%). Les signes cliniques ont été dominés, au niveau du membre atteint, par l'oedème (100%), la douleur (80%), l'augmentation de la chaleur (80%). L'atteinte de la veine humérale a été la plus fréquente dans 80% des cas. Les complications ont été des séquelles post phlébitiques dans deux (40%), deux cas de décès (40%) en rapport avec les comorbidités et un cas d'embolie pulmonaire. L'héparinothérapie relayée par l'antivitamine K (AVK) a été le protocole de traitement le plus souvent utilisé. Le délai moyen de suivi du traitement AVK a été de 44,7 mois. La thrombose profonde du membre thoracique est une affection rare à Cotonou dont la cause est dominée par le cathéter veineux et le cancer. La prévention de ces causes secondaires est le meilleur traitement.




AJOL African Journals Online